Publié le 29 Novembre 2007

Je tombe, via le Salon Beige, sur les propos du kiné de Vincent Humbert, dont le cas a beaucoup été cité dans les affaires d'euthanasie.

 


Le kiné s'exprime à l'occasion de la diffusion d'un téléfilm sur cette affaire. Et je vous laisse imaginer ce qui risque de passer si on vote une loi à ce sujet:
Après la mort de Vincent, beaucoup de familles dont le patient était dans un état aussi grave, voire pire que celui de Vincent, sont venues nous dire : « Mais le nôtre, il ne faut pas le tuer, hein ? Faut pas le tuer !». Ces familles pensaient que nous allions généraliser l’acte isolé et médiatisé d’une seule personne… Certes, nous savons que ces familles souffrent de voir leur proche dans cet état… Mais elles préfèrent le voir vivant. Il y a toujours un fond d’espoir. Ces familles sont donc venues nous voir en nous disant : « Il faut le laisser vivre ».

A lire également la page qui retrace l'histoire de Vincent Humbert.

Profondément, je ne crois pas qu’il avait envie de mourir.
 

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Société

Publié le 28 Novembre 2007

La mort d'Anne-Lorraine nous a tous profondément touchés et nous tenons à adresser toutes nos condoléances à sa famille et à l'assurer de nos prières. Alors qu'elle rejoignait sa famille dimanche dernier pour se rendre à la messe, Anne-Lorraine est tombée sous les coups d'un criminel. Sa foi la rapproche de nous et de beaucoup d'entre vous.

Beaucoup ressentent une profonde injustice dans la mort de cette jeune femme, dans le traitement médiatique et politique de ce crime dans la crise que traverse notre pays ces jours-ci. Plusieurs demandes nous sont parvenues pour organiser des manifestations et autres "marches blanches".

Mais voilà, par respect du mystère de la mort qui dépasse nos clivages terrestres, par respect de la mort d'Anne-Lorraine permise par Dieu, par respect de la douleur de sa famille et parce que la mort d'Anne-Lorraine, pas plus que sa vie, ne nous appartient, nous n'organiserons aucune manifestation. Toute la place revient en ces jours où le silence doit être respecté, à sa famille, son fiancé et à ses proches plongés dans le deuil.

Ce n'est pas pour autant que rien ne doit être fait  :
  • Catholique, chacun peut décider de se rendre à la messe d'enterrement pour se recueillir et prier samedi 1er décembre à 14h00 en la cathédrale de Senlis, les uns en uniforme scout, les autres entre anciens amis, etc. Le père d'Anne-Lorraine invite ceux qui le souhaitent à entourer sa famille à cette occasion. La cathédrale et ses abords peuvent accueillir beaucoup de monde, vraiment beaucoup...
  • Catholique, chacun peut faire dire des messes dans la semaine ou samedi prochain à 14h00 dans sa paroisse, son aumônerie, son groupe scout, etc.
  • Catholique, chacun peut aussi organiser des veillées de prières dans son foyer, sa paroisse, etc.
  • Catholique, chacun peut s'unir aux chaînes de prières qui circulent sur le net.
Nous vous proposons de relayer toutes ces initiatives sur ce post.

Qu'Anne-Lorraine repose en paix.

Nous prions pour elle, sa famille et son fiancé.

Le Salon Beige
E-deo
Chrétien dans la cité
Ab imo pectore


Veillées de prières :

Les scouts et guides d'Etaples du groupe Saint Josse se réuniront devant le Saint sacrement ce vendredi à 18h30 en l'église Saint Michel et prieront ensemble pour Anne-Lorraine.

Les scouts et guides d'Europe ont publié ce communiqué:

Anne-Lorraine, ancienne Akela de clairière a été tuée sauvagement dans le RER dimanche dernier.
Ses parents ont émis le souhait que le corps d’Anne-Lorraine soit veillé jusqu’à l’inhumation. Il est proposé pour cela, à toutes les personnes ayant ou ayant eu un lien avec les Guides et Scouts d’Europe, d’assurer une présence vendredi 30 novembre de 15 h à minuit au funérarium de Senlis.
Ni fleurs, ni couronnes, mais des dons au profit d’une association caritative (précisée ultérieurement).


Chaines de prière:


N'hésitons pas à nous joindre à cette chaîne de prière, pour elle, sa famille, ses amis et pour son meurtrier. L'enterrement a lieu samedi, d'ici là on peut réciter chaque jour pour eux une dizaine de chapelet.


Messes:


- Messe dite pour Anne-Lorraine en présence du personnel de la Maison jeudi 29 novembre à 19h30 à la Chapelle de la MELH de Saint Denis.

- Une messe sera dite à son intention Jeudi 6 Décembre à 18H45 à St Jean-Baptiste de la Salle (métro Pasteur)

- A l'initiative de Radio Notre Dame, messe présidée par monseigneur Riocreux, évêque de Pontoise ou célébrée par le Père Pierre Vivarès le vendredi 30 novembre à 12h30 à Notre-Dame de l'Arche d'Alliance (Paris XVème)

Condoléances:
 
Un mail de condoléances à été ouvert. Il s'agit de l'adresse mail suivante: condoleances.anne.lorraine@gmail.com


A noter que Nicolas Sarkozy a reçu les parents d'Anne-Lorraine. Et qu'il l'a évoquée, dans son interlocution de ce  soir (à partir de 9:57).

Enfin, l'association des journalistes de la défense l'a admise parmi les leurs à titre posthume.
 

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Ab Imo Pectore

Publié le 27 Novembre 2007

En Espagne, un fait divers sordide vient de relancer le débat sur la télé-réalité. Une femme, Svletana, avait quitté son compagnon qui la violentait, Ricardo. Celui-ci, pour tenter de la faire revenir, s'est adressé à l'émission de télé-réalité El diario, dont le concept est proche de celui de Y a que la vérité qui compte. La demandant en mariage sur le plateau devant plusieurs millions de téléspectateurs, Svletana a refusé. En réponse, Ricardo l'a tuée quatre jours plus tard.

La jeune femme avait accepté l'invitation, croyant avoir affaire à des membres de sa famille restée en Russie. Ironie du sort, Ricardo avait été repéré par la justice, et condamné pour mauvais traitements, mais le jugement n'avait pas encore été prononcé. La production n'avait pas jugé utile de faire quelques recherches sur les procès en cours.

J'ai déjà pu lire sur quelques commentaires que, de facto, le type était taré, et que l'émission n'y est pour rien dans ce meurtre, supposant que l'individu serait passé à l'acte de toute manière. A ceux qui tiennent ce discours insensé, je leur rappellerais que s'il est difficile d'accepter d'être éconduit par une jeune femme, il est évidemment infiniment plus dur d'accepter ce refus devant plusieurs millions de téléspectateurs. Ce n'est rien d'autre qu'une humiliation publique. Déclenchant donc des réactions particulièrement dangereuses, susceptibles de conduire à un drame, chez des personnes mentalement instables. Surtout dans un pays où les mâles sont aussi fiers qu'en Espagne. Le gouvernement Zapatero a, semble-t-il, réuni les producteurs afin de surveiller plus étroitement les personnes choisies dans ce type d'émissions.

Pour rappel, c'est déjà le 5ème décès dont on peut imputer la responsabilité à la télé-réalité, avec la mort d'Ana Orantes, une femme qui avait raconté sur un plateau de télévision les décennies de violence que lui avaient infligé son mari. Et malgré toutes mes réserves sur les méthodes employées par le combat contre les violences conjuguales, il est impossible de ne pas constater cet avilissement dû à la télé-réalité.

Ce type de divertissement, profondément malsain et voyeur, n'a décidément jamais autant mérité son qualificatif de télé-poubelle. Pourtant, ça ne serait pas spécialement compliqué de prendre des acteurs, et de construire un scénario, en se faisant passer pour des gens normaux. Ça aurait au moins le mérite d'être inoffensif, à défaut d'être sincère. Mais que voulez-vous, cette tactique avait été dénoncée par les téléspectateurs qui ne supportaient pas qu'on leur vole leur rêve.

Dans les temps antiques, à Carthage, on offrait régulièrement au dieu Baal-Hamon, pour s'attirer ses faveurs, le sacrifice d'enfants nouveaux-nés. C'était une pratique qui avait réussi à choquer les Romains eux-mêmes, qui n'étaient pourtant pas des enfants de choeur. Périodiquement, la société primitive avait besoin de sacrifier certains des leurs pour calmer les ardeurs violentes de leur dieux. On a l'impression que ce schéma recommence sans cesse, à voir la manière dont la télévision subordonne les humains, dont la dictature de la célébrité impose de sacrifier, de casser des candidats à la renommée.

D'ailleurs, devrait sortir bientôt un film sur la télé-réalité poussée à son paroxysme. Cette fois, les participants ne sont pas des amoureux, mais des candidats au suicide...

Vision prémonitoire ?
 

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Médias