Publié le 30 Avril 2008

Cher Gaël Cogné,

Tu permets que je te tutoies ? Après tout, puisque tu nous observes sur nos sites, on est presque familier, non ?

Dans Libération d'aujourd'hui, tu me fais l'insigne honneur de me citer parmi les membres de la "réacosphère", à propos de cette campagne d'E-deo contre les matelas Matelsom. Campagne que je n'ai relayée d'aucune sorte sur mon blog, tu peux vérifier, même si évidemment, je suis plus que lassé de toute cette iconographie homosexuelle inondant tout notre quotidien.

C'est pour cela que ton titre "Les réacs du web, antigays primaires", c'est du non-sens total. Je me fous que les homos fassent ce qu'ils veulent dans leur back-rooms. Chez eux, ils ont toutes les pratiques qu'ils souhaitent. Pas de problèmes avec ça.

Par contre, j'en ai assez que le seul modèle qui vaille aujourd'hui ne soit plus la cellule familiale, définitivement ringardisée, mais la famille dite "recomposée",  j'en ai assez que les mentalités soient sensiblement orientées par les homos qui font et défont les modes, qui disent ce qu'il faut penser ou pas, en bref, j'en ai marre de cette société où la seule valeur qui soit est la médiocrité. Tu peux comprendre, ça ?

Allez, je te cite:

Les thèmes de prédilection de la réacosphère ? La lutte contre l’avortement, l’euthanasie, la «cathophobie», la défense de la doctrine saine de l’Eglise.

Doctrine SOCIALE de l'Eglise, espèce d'inculte ! On vous l'a jamais appris à Libé ? C'est la base, pourtant.

Tu cites un "observateur du web", Guilhem Fouetillou:

«Ils savent comment on diffuse, comment on pénètre de nouveaux milieux. On retrouve des stratégies qu’emploient les sectes, avec des approches par capillarité. D’un point de vue d’observateur, on peut dire qu’ils sont très bons»

Je ne savais pas que Rezo.net, que Backchich, que Rue89, que les blogs de Libé utilisaient des stratégies similaires à celle des sectes. Je sais, ça va te faire certainement mal de l'avouer, mais nous ne faisons qu'imiter et répliquer (à notre modeste échelle, bien sûr) tout ce qu'on observe à gauche, on met en place les outils parallèles aux outils d'influence de la gauche pour ne pas vous laisser tout le web politique. D'autant qu'au début, il n'y a rien de tout cela, juste l'envie de discuter comme au café du commerce, de balancer quelques arguments avec des gens partageant le même gout pour la polémique et le débat.

Je veux bien être comparé à une secte, perso je m'en fous pas mal d'être étiqueté, mes écrits et mes traces un peu partout sur le web parlent pour moi, mais alors, s'il te plait, n'oublie pas tes petits copains dans le tableau général.

Enfin, l'intello de service du CNRS, subventionné par le contribuable, qui nous débite ses conneries habituelles:

«Ils s’inscrivent en réaction à un mouvement de changement. Ils estiment qu’avant toutes les évolutions, c’était mieux. Tout était parfait. Les réactionnaires se réfèrent souvent à un âge d’or qui serait juste avant la Révolution française. Ils remettent en cause la modernisation, jouent une certaine victimisation et cherchent à obliger les pouvoirs publics à réagir. C’est efficace dans une démocratie d’opinion.»

T'oublies un truc mon coco, non, je ne suis pas hostile à toute les évolutions. Juste à quelques-unes d'entre elles. Les pires, les plus destructrices de l'ordre social. Quand tu te retrouveras dans un lit, incapable de t'exprimer, avec des héritiers autour, avides de partager le gateau de ton patrimoine, on verra si tu considèreras toujours que l'euthanasie est un droit. T'oublies aussi que le seul moyen d'obtenir quoique ce soit en politique, c'est de gueuler, encore et toujours. Je vais pas te donner des leçons à ce sujet, tu le connais mieux que moi.

Voilà, je vais m'arrêter là, parce qu'on pourrait ergoter longtemps sur le journal qui te paye. En outre, vu que tu as fait ton interview de Thibaud (le webmaster d'E-deo) la semaine dernière, tu avais tout le temps pour te documenter davantage, voir qu'il y a des différences politiques, que la "réacosphère" n'est pas aussi uniforme que tu le dis, peut inclure plus de sites, qu'elle aborde d'autre thèmes que ceux qui t'obsèdent.

En gros, t'aurais pu faire ton travail de journaliste...
Cordialement,

PS: Et pourtant le Grand Charles, il t'avait bien facilité la tâche...

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Publié le 27 Avril 2008

L'accouchement de la soeur d'un bon ami s'est très mal déroulé. Elle est actuellement entre la vie et la mort, et son enfant est également dans un état critique.

Merci de dire quelques prières à leur intention, que vous soyez traditionnalistes, conciliaires, pauliniens, charismatiques, intégristes, non-pratiquant (dans ce type de moment, on s'en fiche un peu).

En union de prières.

Edit : Voici un message que j'ai reçu hier de la famille, elle va mieux.

Grâce à Dieu et donc à toutes vos prières Améle a été extubée hier, elle a donc quitté l'état d'inconscience dans lequel elle avait été maintenue jusque là…
Aujourd'hui, elle est encore très affaiblie mais elle va de mieux en mieux… Si cette tendance se confirme, elle pourra quitter le service de réanimation dans 24-48h.
Nous sommes vraiment soulagé de cette évolution !
 
Victoire (le bébé), de son côté, a eu des convulsions dans la nuit de samedi à dimanche, elle est donc intubée (sous assistance respiratoire) et les pédiatres ont diagnostiqué un œdème cérébral qui semble se résorber…
Toute la famille est profondément touchée par votre soutien fraternel et vos prières !
Chacun se sent vraiment porté par la communion des saints !
 
Nous vous tiendrons au courant de la suite.
A bientôt et encore merci pour vos prières (si efficaces !)

Cela ne doit pas nous empêcher de continuer à prier pour qu'elles s'en sortent.

Edit 2: Il semblerait qu'elle soit sortie du coma, et qu'elle aille désormais beaucoup mieux. Merci à tous pour vos prières.
 




Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Ab Imo Pectore

Publié le 24 Avril 2008

Pas si naïves que cela, vous vous en doutez.

- Pourquoi, dans les églises modernistes, le tabernacle est-il toujours relégué sur le côté ? Si vraiment, c'était l'endroit le plus important d'une église, puisqu'il accueille les Stes Espèces, pourquoi n'est-il pas en plein centre, à la seule place qui lui est due ? Pourquoi est-on obligé de le chercher du regard ?

- Pourquoi, dans le rit moderne, le canon est-il réduit à la portion congrue ? Pourquoi ce passage primordial, de préparation à la consécration, moment le plus important de la messe, ne dure-t-il pas plus de quelques minutes, montre en main ?

- Pourquoi les fidèles ne s'agenouillent-ils généralement plus, dans une messe moderniste ? C'est pourtant leur dieu qui est présent sur l'autel.

- Pourquoi le dernier Evangile ou les prières au bas de l'autel ont-il été passés à la trappe, dans le nouveau missel romain ? (Le dernier Evangile, pour ceux que ça intéresse, c'est ça)

- Pourquoi, la formule  "Père bénis ce pain fruit du travail des hommes et des femmes" a-t-elle été incluse dans certains offices ? Je ne savais pas que la notion "les hommes", pris dans son sens le plus complet, excluait les femmes. Pourquoi diable ce besoin de satisfaire les féministes ? L'Eglise se sent vraiment coupable de professer ce qu'elle pense ?

- Pourquoi les annonces sont-elle désormais dites juste après la communion, en suivant l'acte de grace ? Pourquoi les avoir changées de place, avant le sermon, ça me paraissait impeccable, désormais, ce n'est pas la manière la plus propice pour se recueillir après la communion.

- Pourquoi les prêtres modernistes refusent-ils de mettre une soutane dans la rue, et se contentent d'un pin's discret pour marquer leur condition ? Ont-ils honte de ce qu'ils représentent ?

"L'adoption du nouvel Ordo Missae n'est certainement pas laissée à la libre décision des prêtres ou des fidèles... Le nouvel Ordo a été promulgué pour prendre la place de l'ancien"

-  Pourquoi certains modernistes ne comprennent-ils pas que cette phrase du pape Paul VI en Mai 1976 va totalement à l'encontre du Motu Proprio du 7 Juillet 2007, qu'il arrive donc que deux papes se contredisent ?

- Pourquoi oublie-t-on aujourd'hui systèmatiquement la qualification de "saint" devant les grands personnages de l'Eglise Catholique ? Pourtant la canonisation, ce n'est pas rien, ça mérite  même d'être mentionné, sisi, je vous jure.

- Pourquoi l'enfer n'est-il quasiment plus du tout évoqué, théologiquement parlant ? Parce que ça ne fait pas assez open-mind ?

Comment ça, j'aime la provoc ? :-)
Voici donc résumés les quelques griefs et incohérences que les tradis pourraient reprocher à la nouvelle mouture de la messe. Certains me demandaient ce qui posait problème aux tradis, j'espère qu'ils comprennent mieux.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion