Publié le 28 Mars 2006

Le lundi 3 avril, à 18h30, est organisée une messe pour la vie à l'occasion de l'anniversaire du Professeur Lejeune, à St Ferdinand des Ternes à Paris.

Je vous encourage tous à y aller,
Requiescant in pace

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Argumentaires

Repost0

Publié le 28 Mars 2006


En prologue, j'avoue honteusement avoir pompé ce système de billets courts chez Koz, que je prie de m'excuser pour ce plagiat.
****

Etonnant à quel point l'image de la France est bien conservée à l'étranger! Malgré les émeutes, la Sorbonne envahie et les batailles rangées entre la maréchaussée et les étudiants, la France demeure un pays admiré et envié. Bien au-delà du prestige attaché aux Occidentaux, celle-ci reste dans le bataillon de tête des pays les plus reconnus et apprécié

Cette image d'Epinal repose à mon sens, sur les éléments suivants:

- la France conserve un patrimoine, certes dégradé, mais encore trés bien conservé. Comme me le faisait remarquer un routard, dans beaucoup de pays de la planète, notamment en Asie ou aux Etats-Unis, les villes n'ont pas notre passé et donc, possèdent peu de choses vraiment intéressantes à voir, en dehors de la plage et du complexe touristique. Prenons Singapour: cette ville dont l'histoire est assez mince, n'a rien de particulier, si ce n'est une certaine tendance à construire des buildings, un métro hyper moderne, une Singapore river sur les berges desquelles sont amassés tous les pubs de la ville, et une plage avec un horizon sur lequel se détachent méthaniers, tankers et usines. A comparer avec le Mont St Michel, et autre château de Versailles.

- la France entretient une image orientée vers le luxe, l'amour et le rêve. Même si l'on sait tous que c'est loin d'être la vérité, cette politique marketing, trés orientée par les marques (vous verriez le nombre de sacs Louis Vuitton à Hong Kong...) est redoutablement efficace, d'où un attrait qui se perpétue. Etant plus spécialisé finance, je suis étonné par la puissance de ce matraquage dans le coeur de bon nombre d'asiatiques.

- la France maintient une politique étrangère trés conciliante ( trop? ) qui par exemple, lui fait tenir tête aux Américains pour la guerre en Irak, ce qui lui permet de gagner la faveur des pays arabes. A tel point qu'il existe en Indonésie des lieux ou les touristes américains paient quatre fois plus cher que les touristes français. J'ai la curieuse impression, non démentie jusqu'à maintenant, que la France est le pays le mieux vu chez beaucoup de pays orientaux, du fait de ces politiques conciliantes.


***

Abdul Rahman est libre.

J'arrive aprés la bataille, étant auparavant en voyage. Cet ancien musulman afghan, converti au catholicisme était menacé de la peine de mort pour apostasie de la religion musulmane. Plusieurs protestations ont été émises, en tête desquelles on trouve les Etats-Unis, le Canada, l'Allemagne, l'Australie, l'Italie, la Grande-Bretagne et pour finir, Amnesty International, . Mais alors la France, rien, que dalle, zero, niet, ou si peu. Juste une protestation, histoire de suivre le mouvement, une semaine aprés tout le monde, de la part du Quai d'Orsay, envers un pays où les troupes françaises sont présentes. Pourquoi ce silence, me demanderez-vous? Par lacheté, pour maintenir son image glamour, comme je le signale plus haut, pour ne pas réveiller nos banlieues, que sais-je?

Le comble de l'histoire est qu'il a dû être passer pour fou afin de qu'on lui sauve sa tête. Je n'invente rien, dixit le Figaro: "Le procureur général adjoint Mohammed Eshak Aloko a déclaré que le ministère public avait publié une lettre demandant la libération de Rahman "en raison d'un état de santé mentale qui l'empêche d'être traduit en justice"."

Donc pour certains, être chrétien n'est rien de plus qu'un état mental proche de la folie. Réjouissant quand l'on sait que certains nous affirment avec force que l'islam est une religion d'ouverture, de paix et de tolérance. Alors, c'est que ça doit se faire à la tête du client.

Mais le paragraphe suivant du quotidien éclaircit de sombres aspects de l'islam: "Selon plusieurs analystes à Kaboul, utiliser le prétexte d?une libération pour incapacité mentale offre une sortie de crise digne au gouvernement d'Hamid Karzaï, pris en étau entre un Occident attaché à la liberté de culte et des cercles religieux conservateurs afghans avides de respecter la charia." Et le summum est qu'il a été accusé par sa propre famille !!!  De plus, il a été contraint de demander l'asile politique à certains pays occidentaux, afin de fuire les imams qui ont juré sa mort.

Desolé, mais je pense sincèrement qu'on a un problème avec l'islam. Enfin il est de mon devoir de signaler que ces persécutions sont loin d'être uniques. Le XXème siècle a été le siècle des martyrs que ce soit en Chine, au Liban, au Kosovo, et ailleurs.

A vrai dire, cette affaire ne me révolte plus, tant j'ai arrêté de m'illusionner sur nos gouvernants et la nature de l'islam. Par contre, coup de chapeau à Georges Bush pour être intervenu. A signaler le blog de François Fillon, qui a été parmi les premiers avec Patrice de Plunkett, à diffuser cette nouvelle avec le salon. Enfin les interventions remarquables de Koz (décidément, il est en train de devenir mon maître à bloguer ou mon blogueur à penser, comme vous voulez...) qui propose quelques modèles de mails salés à envoyer à nos gouvernants.

A cette aune, tu m'étonnes que l'image de la France soit si bien conservée! Surtout ne choquer personne parmi les susceptibles, mais alors les catholiques, on peut toujours cogner dessus...

***
Et moi qui voulait faire des billets courts...

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost0

Publié le 20 Mars 2006

La question est d'importance : que va faire Villepin suite aux manifs de Samedi ?

Mais j’aimerais d’abord revenir sur le problème en lui-même.

 
L'une des raisons du chômage de masse est le manque de flexibilité dans l'embauche et le licenciement, le recours aux prud'hommes étant désormais quasiment systématique. De plus le CPE est à mon sens un moyen de briser la spirale des stages sans fin que connaissent bon nombre d’étudiants. D'autant qu'on dispose d’un salaire bien plus important que celui des stagiaires.
D’ailleurs, la rupture du contrat signifie qu’il n’y aura pas de recours juridique possible, pas qu’il n’y aura pas de motivation au licenciement. Et enfin, pourquoi ne pas l'essayer? La situation est déjà catastrophique, ce n'est pas ce contrat qui va empirer les choses


Sur les manifs, il serait possible d’évoquer plusieurs éléments:

- chaque printemps voit des cortèges de lycéens, drapés dans leur bonne conscience, défiler contre, je vous laisse le choix, la loi Fillon, les retraites, le CPE, le Pen, que sais-je encore. A croire que la manif est devenu une institution au même titre que le baccalauréat. D'ailleurs quelque soit le catalyseur, on n'entend toujours les mêmes approximations sur ces sujets, relayées complaisamment par les syndicalistes. Cette année, c’est « on ne pourra pas me prêter d’argent » si on détient un CPE. C’est du n’importe quoi, vu que la principale exigence est généralement une une caution parentale. Leur légitimité ne sort pas grandie de ces propos, à la limite de la caricature.

- les lycéens et autres étudiants ne sont jamais parvenus à maîtriser les casseurs, qui font désormais partie du paysage de ces manifs. Cela décrédibilise d’autant plus leur message.

- entre les Staps qui manifestent contre une baisse du nombre de postes, et les intermittents qui refusent la précarité de leur métier, j’ai vraiment l’impression que l’on marche sur la tête. C’est à l’état de fournir à tout le monde un poste et un revenu décent. C’est pareil pour les étudiants en fac de psycho et des filières bouchées. A croire qu’ils ne réfléchissent pas en s’engageant dans une formation ? Des questions du style : mon parcours sera-t-il attractif pour des employeurs ? En quoi ma candidature est différente ?

 

Sortie de crise ?

L’électorat de droite est lassé des tiraillements incessants de la droite, qui ne parvient jamais à mettre en place les réformes nécessaires au pays. En conséquence, il me semble qu’il milite plutôt pour un maintien du texte, bien qu’il gagnerait à être un peu plus présent dans les manifs. Mais l’affaire semble entendue.


Villepin va aménager son texte, le vidant de toute substance, et probablement, gérer les affaires courantes jusqu’aux présidentielles. Je ne le vois pas démissionner, le hussard qu’il est ne pouvant se résoudre à partir, la queue entre les jambes à la première manif lycéenne d’envergure.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost0

Publié le 17 Mars 2006


Qu’est ce qui a bien pu piquer Daniel Schneidermann pour rédiger un article aussi violent contre Loïc le Meur ? En effet ce dernier, dont le site est dans ma colonne de liens,a podcasté, c'est-à-dire réalisé quelques interviews filmées puis diffusées sur son site, de certains hommes politiques tels que Sarko et DSK. OK parfois ses podcasts semblent parfois manquer de contenu mais LLM est une véritable référence pour tous les blogueurs, dont il est l’un des plus importants.

Oui LLM est un libéral. Et après ? Cela est il un tort ?LLM est un chef d’entreprise qui se désespère du marasme dans lequel la France s’enfonce. Je dois dire, étant encore en Asie, qu’il a tout à fait raison. Et contrairement à ce que Schneidermann affirme, LLM s’intéresse à tous les sujets d’actualité. Il boucle sa note avec une banalité assez exceptionnelle : nous avons tous une orientation politique.  Ca me semble d'ailleurs plus que tout à fait caricatural de chercher à recruter tout le monde sous telle ou telle banière.

Tout ça pour dire que Schneidermann est bien meilleur sur ASI et l’analyse de la télévision. Enfin pour être tout à fait complet, il est un commentateur critique de la télévision avec une orientation de gauche. Il faut être complet dans les étiquettes, comme il le dit lui-même.

 

Petite digression : les mouvements anti-CPE me paraissent gagner plus à bosser et à continuer à se former, la seule clé efficace qui permette d’accéder au marché du travail, plutôt qu’à aller cogner sur des CRS. Sur le CPE même, cela me paraît une bonne idée si cela peut permettre de briser le cycle des stages à répétition, dont il est trés diffiçile de sortir pour certains.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Médias

Repost0

Publié le 16 Mars 2006

SI....

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir;
Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d'un seul mot;
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur;
Rêver, mais sans laisser le rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur;
Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent;
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme, mon fils.


Et la version originale:

If you can keep your head when all about you
            Are losing theirs and blaming it on you,
If you can trust yourself when all men doubt you,
            But make allowance for their doubting too;
If you can wait and not be tired by waiting,
            Or being lied about, don't deal in lies,
Or being hated, don't give way to hating,
            And yet don't look too good, nor talk too wise:

If you can dream-and not make dreams your master;
            If you can think-and not make thoughts your aim;
If you can meet with Triumph and Disaster
            And treat those two imposters just the same;
If you can bear to hear the truth you've spoken
            Twisted by knaves to make a trap for fools,
Or watch the things you gave your life to, broken,
            And stoop and build 'em up with worn-out tools:
           
If you can make one heap of all your winnings
            And risk it on one turn of pitch-and-toss,
And lose, and start again at your beginnings
            And never breathe a word about your loss;
If you can force your heart and nerve and sinew
            To serve your turn long after they are gone,
And so hold on when there is nothing in you
            Except the Will which says to them: "Hold on!"

If you can talk with crowds and keep your virtue,
            Or walk with Kings-nor lose the common touch,
If neither foes nor loving friends can hurt you,
            If all men count with you, but none too much;
If you can fill the unforgiving minute
            With sixty seconds' worth of distance run,
Yours is the Earth and everything that's in it,
            And-which is more-you'll be a Man, my son!


Rudyard Kipling

Et pour ceux que ça intéresse, vous trouverez ici une traduction beaucoup plus proche que celle d'André Maurois, mais qui est, à mon sens, trés intéressante. Merci à Laurent de m'avoir fait découvrir ce poème.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Littérature

Repost0

Publié le 16 Mars 2006

Bonjour,

Voici un nouveau blog sur la blogosphère déjà massive.
L'adresse de ce site résume assez bien ma volonté de départ.

En effet, pour ceux d'entre vous à qui il resterait des rudiments de latin, il aura paru évident qu'ab imo pectore signifie "du fond du coeur", sentiment avec lequel je vais tenter de rédiger mes notes, et autres articles, nouvelles ou commentaires.

Je ne me pense m'interdire aucun sujet. Tout est intéressant: des dynasties khmêres à la politique française, en passant par quelques morceaux d'anthologie de la littérature et l'actualité financière internationale.

Concernant ma politique sur les commentaires, par principe, je ne supprimerai rien. Cependant, étant seul maître à bord, aprés Dieu, cela va de soit, si j'estime nécessaire de procéder à des corrections, je le ferai sans la moindre hésitation.

La teneur de mes propos vous aura déjà quelque peu enseigné sur mes valeurs et mes opinions. Je vous laisse le soin de les découvrir un peu mieux au fur et à mesure de mes articles.

En espérant que vous passiez de bons moments sur mon blog,
Cordialement,
Polydamas

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Ab Imo Pectore

Repost0