Villepin, le CPE et les manifs....

Publié le 20 Mars 2006

La question est d'importance : que va faire Villepin suite aux manifs de Samedi ?

Mais j’aimerais d’abord revenir sur le problème en lui-même.

 
L'une des raisons du chômage de masse est le manque de flexibilité dans l'embauche et le licenciement, le recours aux prud'hommes étant désormais quasiment systématique. De plus le CPE est à mon sens un moyen de briser la spirale des stages sans fin que connaissent bon nombre d’étudiants. D'autant qu'on dispose d’un salaire bien plus important que celui des stagiaires.
D’ailleurs, la rupture du contrat signifie qu’il n’y aura pas de recours juridique possible, pas qu’il n’y aura pas de motivation au licenciement. Et enfin, pourquoi ne pas l'essayer? La situation est déjà catastrophique, ce n'est pas ce contrat qui va empirer les choses


Sur les manifs, il serait possible d’évoquer plusieurs éléments:

- chaque printemps voit des cortèges de lycéens, drapés dans leur bonne conscience, défiler contre, je vous laisse le choix, la loi Fillon, les retraites, le CPE, le Pen, que sais-je encore. A croire que la manif est devenu une institution au même titre que le baccalauréat. D'ailleurs quelque soit le catalyseur, on n'entend toujours les mêmes approximations sur ces sujets, relayées complaisamment par les syndicalistes. Cette année, c’est « on ne pourra pas me prêter d’argent » si on détient un CPE. C’est du n’importe quoi, vu que la principale exigence est généralement une une caution parentale. Leur légitimité ne sort pas grandie de ces propos, à la limite de la caricature.

- les lycéens et autres étudiants ne sont jamais parvenus à maîtriser les casseurs, qui font désormais partie du paysage de ces manifs. Cela décrédibilise d’autant plus leur message.

- entre les Staps qui manifestent contre une baisse du nombre de postes, et les intermittents qui refusent la précarité de leur métier, j’ai vraiment l’impression que l’on marche sur la tête. C’est à l’état de fournir à tout le monde un poste et un revenu décent. C’est pareil pour les étudiants en fac de psycho et des filières bouchées. A croire qu’ils ne réfléchissent pas en s’engageant dans une formation ? Des questions du style : mon parcours sera-t-il attractif pour des employeurs ? En quoi ma candidature est différente ?

 

Sortie de crise ?

L’électorat de droite est lassé des tiraillements incessants de la droite, qui ne parvient jamais à mettre en place les réformes nécessaires au pays. En conséquence, il me semble qu’il milite plutôt pour un maintien du texte, bien qu’il gagnerait à être un peu plus présent dans les manifs. Mais l’affaire semble entendue.


Villepin va aménager son texte, le vidant de toute substance, et probablement, gérer les affaires courantes jusqu’aux présidentielles. Je ne le vois pas démissionner, le hussard qu’il est ne pouvant se résoudre à partir, la queue entre les jambes à la première manif lycéenne d’envergure.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

Polydamas 21/03/2006 07:16

En fait si j'ai choisi le Mt St Michel, c'est parceque c'est tout simplement l'une des merveilles françaises, pas parceque je suis normand. J'ai la même présentation avec la cathédrale de Paris et des chateaux. Je varierai de temps à autre.

Polydamas 21/03/2006 04:42

Salut Boulgakof,Bienvenue sur ce blog.Concernant la finance, il est toujours possible d'évoquer quelques problèmes du style les fusions en cours (Suez ou Arcelor) et une loi telle que Sarbanes Oxley, ou même les prix du pétrole (ça me donne une idée de note) sans être trop obscur.Sur le CPE, je n'ai lu ton blog qu'aprés avoir rédigé ma note et il est clair qu'elle est un peu démunie comparée à ce que tu as rédigé. Tant mieux, cela me laisse de la marge de progression. Tes remarques sont pertinentes. Il est vrai que le gouvernement évoque bien peu le problème des stages et que le contrat unique pourrait changer pas mal de choses.Par ailleurs, francilien de naissance, je ne pense pas avoir le plaisir de te connaître, et que je n'ai rencontré personne sortant de l'ESSCA, école que je connais pour avoir présenté le concours. Je suis encore dans une ESC de province et j'ai découvert ton blog par tes interventions sur celui de Koz, que je lis trés régulièrement.Enfin tes billets sur tes lectures et tes films favoris vont être imités trés bientôt sur ce blog...;-)A bientôt,Polydamas

Boulgakof 21/03/2006 02:21

Well well. on dirait qu'on se positionne sur le même créneau. Moi à gauche, toi à droite. J'ai aussi songé faire une partie finance, mais ça m'a paru difficile de l'alimenter de façon pertinente et surtout distrayante pour le public qui vient chez moi, à savoir des gens qui m'ont trouvé sur des blogs politique. Tu t'imagines faire une note sur l'application des normes IFRS ou sur le dernier dérivé à la mode? Chapeau si tu réussis.
Sur les stages et le CPE. C'est clair qu'un CPE est plus intéressant qu'un stage, parce qu'il est mieux rémunéré, et qu'il permet de présenter une expérience significative. Problème: les stages restent encore plus attractifs que les CPE. Il est donc probable que les CPE ne viendront qu'anecdotiquement les remplacer, et qu'ils seront surtout des substitus au CDI ou CDD.
Tu pourrais me répondre: non, car l'employeur a plutôt intéret a garder le jeune plus longtemps, pour ne pas avoir à former à chaque fois un stagiaire, et pour fidéliser le jeune. Ce raisonnement peut être valable à la limite pour des boulôts complexes genre finance, mais, il faut être réaliste, sur la plupart des stages aux tâches répétitives, la différence de productivité entre un nouveau formé une semaine sur le tas et quelqu'un qui est là depuis deux ans n'est pas significative. Et c'est sans compter la myopie de certains dirigeants (mais pas tous).
La solution, comme je l'ai écris ailleurs, est d'interdire les stages et autres contrats sous-payés, quitte à ce que l'état aie une vrai politique de formation professionnelle, en assurant le complément de rémunération. Mais bon, l'idéal serait quand même que cette période de formation soit intégrée aux études, et qu'en sortant diplomés, chacun obtienne le fameux contrat unique que tout le monde ou presque espère, avec des modalités différentes, certes.
Sur les manifs. Celle sur la LMD, c'était n'importe quoi. Les manif au lycée de notre temps, aussi. Les intermittents me les broutent au moins autant que toi. SUD me fait horreur. Je me méfie de FO. La CGT progresse mais est parfois limite. Je trouve stupide le blocage d'universités. JE PENSE QUE LE CPE EST UNE GROSSIERRE ERREUR QU IL NE FAUT PAS LAISSER PASSER! Dit toi que le noyautage n'est pas qu'une spécialité de la LCR. Savais tu que Blondel était super subventionné (chauffeur, logement) par Chirac tu temps de la mairie, en toute discrétion?  Et que c'est ce même homme qui a le plus décrédibilisé l'action syndicale?
Enfin, détail, lorsqu'on n'a pas de parents "suffisants" pour la caution, il faut mieux avoir un revenu sûr.
Tu es d'Avranches? Granville? Saint Malo ou Paramé? Je te connais? C'est possible...