On aurait tort de s'en priver

Publié le 12 Février 2007


Je sais, ce n'est pas charitable et pas chrétien de se moquer de son prochain.

Mais le meilleur moyen de résister à la tentation étant d'y succomber (Oscar Wilde), je ne peux m'empêcher de vous faire part de cette nouvelle, afin de rigoler un peu.


L'avocat du Mrap accusé de violences sur son ex-épouse

JEAN-MARC LECLERC.
 Publié le 12 février 2007
Actualisé le 12 février 2007 : 09h25

Me Terquem aurait tenté d'étrangler son ex-femme lors d'une dispute, selon la police.


Me Terquem aurait eu, début février, une violente altercation avec son ex-femme.
 
Figure de la gauche judiciaire et créateur, avec Julien Dray, de SOS-Racisme, Me Francis Terquem a dû être placé en garde à vue après une violente altercation avec son ex-femme dans la nuit du 2 au 3 février. Il en est sorti libre. L'avocat, que Le Figaro n'a pu joindre hier, était venu chercher son fils de 8 ans pour le week-end. Une dispute a éclaté avec la mère de l'enfant et Me Terquem lui aurait, selon la police, « tiré les cheveux en l'insultant ». Il aurait ensuite « tenté de l'étrangler avec une laisse de chien ». L'enfant se serait interposé. L'avocat a quitté les lieux avec lui, et c'est l'employée de maison qui aurait prévenu le commissariat.
 
Les effectifs de la brigade anti-criminalité envoyés en urgence auraient découvert l'enfant en pleurs sur le trottoir et l'auraient ramené chez sa mère. L'ex-femme de Me Terquem a déposé plainte au service de l'accueil, de la recherche et de l'investigation judiciaire du VIIe arrondissement. Son certificat médical mentionnerait une ITT de sept jours.
 
En 2003, Francis Terquem avait échappé à une radiation du barreau pour son intervention dans le dossier de la banqueroute de la Compagnie papetière de l'Essonne. Le 5 avril 2006, il a été condamné définitivement dans cette affaire à 18 mois de prison avec sursis pour « escroquerie au jugement ». Il a quitté SOS-Racisme en 2004 pour rejoindre le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples).
Evidemment, cette femme, qui se fait battre par son ex-mari, a toute ma compassion.  Mais j'ai du mal à réprimer ma satisfaction en voyant qu'un de ces gardiens de l'ordre et de la morale qu'est le MRAP, affiche des comportements que même un salopard de fasciste d'extrême-droite aurait du mal à assumer...

 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Médias

Repost 0
Commenter cet article

Xavier Quilliet 14/02/2007 00:39

Un ex du bureau AFP de Washington m'a un jour expliqué comment les dépèches sont subtilement orientées politiquement. En effet, l'essentiel des journalistes de l'AFP à Paris sont d'orientation socialiste ou trotskiste.J'ai trouvé notamment incroyable que les discussions du CE sont retransmises en direct par haut-parleur dans les salles de rédaction (information à confirmer).

Paul-emic 13/02/2007 19:25

ça me rappelle mon quart d'heure de rigolade quand le chanteur de Noir Désir a été arrêté pour meutre

Polydamas 13/02/2007 19:58

Ces vigilants militants contre la violence de l'extrême droite feraient mieux d'aller nettoyer leurs écuries d'Augias, avant de prescrire ce qu'il faut penser...