Teneur de la lettre du Vatican à la FSSPX

Publié le 24 Juin 2008

Selon l'Apic, et d'autres sources concordantes, il semblerait que le Vatican ne demande pas à ce que la fraternité reconnaisse Vatican II ou même le nouveau rit romain, les conditions seraient sont les suivantes, sous réserve, bien sûr, de confirmation par l'une ou l'autre des parties:

Selon le journaliste italien, Mgr Fellay aurait rencontré, le 4 juin dernier au Vatican, le cardinal Dario Castrillon Hoyos. A l’issue de cette rencontre, le cardinal aurait fait parvenir les 5 conditions de la pleine réintégration des membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X dans le giron de l’Eglise :

1 - Engagement à une réponse proportionnée à la générosité du pape.

2 - Engagement à éviter toute intervention publique qui ne respecte pas la personne du pape et qui puisse être négative pour la charité ecclésiale.

3 - Engagement à éviter la prétention d’un magistère supérieur à celui du Saint Père et de ne pas désigner la Fraternité en opposition à l’Eglise.

4 - Engagement à démontrer la volonté d’agir honnêtement dans la pleine charité ecclésiale et dans le respect de l’autorité du vicaire du Christ.

5 - Engagement à respecter la date - fixée à la fin du mois de juin - pour répondre positivement. Celle-ci sera une condition requise et nécessaire comme préparation immédiate à l’adhésion pour avoir la pleine communion.

L'original est ici.

Il faut prier, plus que jamais.

PS: Le principal souci de Mgr Fellay ne concerne pas tant cette lettre, qui ne pose pas de difficultés particulières, que, me semble-t-il, le devenir de la fraternité si elle réintègre le giron de l'Eglise, (si tant est qu'elle l'avait quitté), sa liberté de critique, son statut, son renouvellement des prêtres et des évêques, toutes questions vitales pour celle-ci. Et sur cette problématique, il y a peu ou pas de garanties pour le moment.

 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion

Repost 0
Commenter cet article

denis merlin 27/06/2008 20:57

Merci de votre mot d'encouragement sur le blog de monsieur Daoudal.Bien que je sois d'accord avec vous, je ne pense pas que la FSSPX rentre jamais dans l'Eglise. La place de pape de secours, les avantages matériels et moraux qui en sont retirés sont trop plaisants, pour que le "haut" clergé de la FSSPX y renonce.

Polydamas 27/06/2008 21:14


Si la FSSPX maintient son désir d'obliger Rome à revenir sur le nouveau rit, oui, ils ne sont pas près de revenir. Néanmoins, je ne crois pas qu'ils disposent de plus d'avantages matériels qu'un
évêque lambda.


koz 26/06/2008 11:28

Si ce qui est écrit dans ce pdf est exact, c'est édifiant. La FSPX ne "cèdera" que si le Vatican pose le genou à terre, et demande pardon.

Sébastien 26/06/2008 06:59

Le dialogue de sourds continue, il n'y a rien à attendre de ces échanges.http://yvesdaoudal.hautetfort.com/media/00/01/87556374.pdf

koz 25/06/2008 16:37

Des commentaires sur le blog qui présente l'original semble penser que si, un texte aussi peu contraignant pose problème. Nous verrons bien. Mais je me demande combien de pas de la part de la seule autorité spirituelle légitime il faudra pour que la FSPX consente à en faire un seul.Ne pas end éduire que j'ai dit qu'elle était bornée et orgueuilleuse, ce serait un jugement sur mon prochain bien déplacé de ma part. Mais bon, j'ai envie de te chatouiller, là.

Polydamas 25/06/2008 19:56


Je sais, je sais, d'ailleurs ça s'engueule pas mal entre les tradis en ce moment. Mais j'avoue que j'aimerais bien que Mgr Fellay accepte, ça serait une bonne chose.