Heureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière

Publié le 24 Juin 2011

PRIERE DU BIENHEUREUX JOHN HENRY NEWMAN

 

Seigneur Jésus,
inonde-moi de ton Esprit et de Ta vie.


Prends possession de tout mon être
pour que ma vie ne soit qu’un reflet de la Tienne

 
Rayonne à travers moi, habite en moi, et tous ceux que je rencontrerai
pourront sentir ta Présence auprès de moi,
en me regardant ils ne verront plus que Toi seul,
Seigneur !

 

Demeure en moi  et alors je pourrai,
comme Toi, rayonner, au point d’être à mon tour
une lumière pour les autres, une lumière, Seigneur,
qui émanera complètement de Toi, c’est Toi qui, à travers moi, illuminera les autres.

 

Ainsi ma vie deviendra une louange à Ta gloire,
la louange que Tu préfères, en Te faisant rayonner sur ceux qui nous entourent.
Par la plénitude éclatante de l’amour que Te porte mon cœur.

Amen.

 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion

Repost 0
Commenter cet article

Bernadette BUffon 27/11/2012 17:25


Concernant l'article sur le crucifix scandaleusement outragé.


Il me semble, que l'on mélange les genres: temporel et spirituel.


Il y a un fait objectif : c'est bien l'auteur de "l'urine" qui a plongé le crucifix dedans. Ce faisant, il ne prétendait pas signifier un acte symbolique de ce que les
chrétiens pratiquants font subir au Christ, mais il exprimait sa propre opinion, à ce sujet. Une déclaration, a posteriori, minimisant son intention serait malvenue : il est
assez adulte pour réfléchir avant d'agir : la preuve, ce n'est ni Moïse, ni l'Eternel de la religion juive, ni Allah ou Mahom, (pour ladite 2ème religion en France), ni Bouddah, qu'il a
choisi, non c'est Jésus-Christ, Crucifié qui plus est...


Objectivement il s'agit bien d'un blasphème, mais aussi d'un acte sacrilège, (il se doutait bien qu'il allait choquer les croyants chrétiens :
ce n'est pas la première fois que d'autres se moquent d'eux,) et il doit être traité comme tel : les journalistes savent bien, et peuvent demander en cas d'ignorance de Qui il s'agit, que c'est
l'Image d'une religion très nombreuse sur le globe.


Les considérations données se veulent spirituelles, mais sont des "réflexions en chambre".


VOus oubliez cette parole capitale de St Paul : s'il s'agit de lui, il encaisse les coups et les humiliations, s'il s'agit de défendre le Christ, alors il y met toute son énergie.


C'est ce qu'ont fait les courageux manifestant en priant. ou déposant une fleur blanche, ce qui était plus léger comme témoignage.


Mais n'amalgamez pas un fait et une interprétation qui se veut mystique.


Nous ne sommes pas nés POUR ETRE MARTYRS, nous savons que le baptême du Christ nous y expose : la preuve tous ceux qui trépassent de mort
naturelle, ou de maladie ou par accident. ou autre, sauf pour leur foi explicitement. ou non.


Gardez les pieds sur terre et aussi le bon sens spirituel et naturel : en écrivant comme vous le faites vous apportez de l'eau aux moulinx des adversaires, de l'Ennemi : le message qu'ils
reçoivent en clair, et les évènements dans le monde sont là pour le confirmer : le message que vous et vos semblables envoyez est celui-ci :


* "De toute façon, ils s'attendent à être martyrs,


si on les frappe sur la joue droite, ils tendent l'autre, (Mais Le Christ a dit "pourquoi me frappes-tu ?)


* leur hiérarchie ne les défendra même pas. (malgré la collégialité, certains éveques ont le courage de prendre position et de défendre l'Honneur du Christ, de Dieu, mais les autres attendent
l'avis du président de la conférence des évêques, la collégialité leur a enlevé leur responsabilité de "baptisé" qui peut intervenir sans attendre les ordres du chef, comme à l'UMP ou au Ps ou
PC)


* pour nous c'est la force qui fait mériter le respect. (oui, il faut montrer aussi de la force pour défendre l'Honneur de DIeu, car les ennemis de l'Eglise vivent aussi de la
lâcheté des pasteursrt/ou mercenaires (ce n'est pas que tous le sont, mais ceux qui se conduisent comme tels ont déjà été blâmés par le Christ en personne).


Certains commentaires qui se veulent mystiques ne sont pas sur le terrain de l'agora.


La défense de sa religion, de Notre Dieu, de Notre Seigneur Jésus, de tout ce qui a trait est un droit et un devoir parfaitement légitime.


Le jour où l'on se moquera de vous personnellement, que vous réagissiez en mystique sera logique.


Il faut aussi du courage, bien plus que vous ne pensez pour manifester notre attachement au CHRIST, à le défendre ouvertement, devant des hordes
d'excités, pour ne pas dire "possédés", il y a des gens qui réagissent comme s'ils avaient le diable au corps. (on ne va pas ratiossiner sur les divers degrés
d'infestation ou de possession : le résultat est le même.) (Oui j'en ai vues sur l'autre trottoir lors d'une prière pour la vie : de vraies suppôts de Satan, pauvres filles qui
se croyaient maîtresses de leurs idées et de leurs corps...)


Souvenez-vous par-dessus tout :


"L'union fait la force"


"Diviser pour régner".


ALors que baptisés dans le Christ, nous sommes attaqués, l'on va prendre le parti de l'ennemi à ceux qui osent se, LE défendre !


le Diable (diabolo, diviseur) le Satan (le toujours contraire) a gagné sur ce terrain de l'Union, de l'UNITE DES CHRETIENS.


Unissons nos forces devant toutes ces attaques.


Chacun selon son charisme : Lorsque Mgr 23 a blâmé ceux qui priaient, il s'est tiré une balle dans le pied épiscopal, au regard des adversaires bien sûr.


Il est symptômatique qu'il n'ait pas été à l'origine de la soirée de prière de réparation à Notre-Dame. Curieusement, le pasteur s'est fait trainé, entrainé par les laïcs.


Le Christ marchait DEVANT et on LE suivait.


Tous les laïcs qui montent au créneau, le font sur leur terrain, avec leurs armes propres, mais que les pasteurs, le clergé le fassent avec celui de l'Eglise,
sans attendre que les laïcs commencent les premiers. Nous sommes complémentaires, pas alterchangeables. Il faut deux pieds pour marcher droit.


C'est aussi comme ça qu'on évangélise, au lieu de laisser s'enfuir les tièdes ou indécis vers un islam encadrant, des sectes actives, ou l'athéisme militant.


Souhaitons que le DIM 13 janvier 2013,  les organisateurs de la seconde marche du samedi 17 novembre 2012 ne tournent pas le dos aux initiateurs de la première marche du
dimanche 18 novembre 2012, (comme chronologiquement ce fut ainsi)



"Tout ce que vous faites au plus petit des miens..."


"Celui qui rougira de MOI devant les Hommes, Je rougirai d'eux devant Mon Père."


Tout est dit dans l'Evangile.


Je crains que les visions spiritualisantes ne soient un aveu camouflé de ne pas Le Défendre au grand jour. un genre de lâcheté.


Je ne veux pas être polémique, mais sachons appeler un fait par son nom : LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES.


 


Ne retenez pas mon IP qui n'est pas le mien personnel mais d'un prêt.

Polydamas 01/12/2012 22:27



Vous avez raison sur la première partie, quoi que vous n'êtes pas sur le bon billet. Ce que je tenais à faire c'était montrer l'autre signification possible de l'oeuvre. Pour le reste, j'écris ce
que bon me semble, peu importe si cela profite à Dieu ou à l'Ennemi (vous savez que c'est un poil manichéen de voir les choses sous cet angle ?). Quant au courage que vous évoquez, permettez moi
d'avoir un doute, n'ayant clairement pas été le dernier à me rendre à de nombreuses manifestations par le passé, je sais qu'il y a un côté très identitaire, très orgueilleux dans ce type de
mouvements. Vous devriez lire "La Foi des démons" de Fabrice Hadjadj, c'est très éclairant sur ce mécanisme.



la crevette 29/06/2011 14:46



Une très belle prière, merci Polydamas.