La connerie du jour

Publié le 16 Juin 2008

Alors que Benoit XVI rehabilite encourage la communion sur les lèvres et à genoux, voilà la réaction d'un gauchiste de base:

        Une communion autoritaire


Le pape Benoît XVI a réintroduit "l'hostie sur la langue", l'hostie ne doit plus être déposée dans la main du fidèle lors des communions. Une réforme "plus que symbolique" pour le développement de l'église catholique romaine, écrit le quotidien De Morgen : "On peut évidemment dire : 'Et alors ?' Qui cela intéresse-t-il de savoir si les catholiques ont l'hostie déposée sur la main ou s'il sont contraints de le mette en conserve ou de le faire frire ? Pourtant, c'est important pour celui qui croit qu'une démocratie moderne multiculturelle a seulement un avenir lorsque la société peut accorder autant de place à différentes convictions et religions. ? Benoît XVI est en train de bâtir une église qui tourne le dos à la société, qui met le monde de nouveau à genoux, recevant des ordres en latin que l'on n'est pas sensé comprendre mais accepter, simplement parce qu'ils sont dictés par le pape. Donc par Dieu. Bien, on nous demande de nouveau de tirer la langue à l'autorité, et ce, également sur commande. La seule chose que l'on puisse alors encore dire, c'est Amen."


On se demande où le fait de se mettre à genoux pour la communion implique la négation de la démocratie multiculturelle, mais ce n'est pas grave, nos amis n'ont visiblement rien compris à ce qu'est la religion catholique.

En tout cas, ce pape est vraiment une bénédiction...


PS: Au fait, demain soir, à 19h30, c'est messe tridentine à Notre Dame de Paris. Et normalement, tout le monde peut entrer.
 
 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion

Repost 0
Commenter cet article

Alain107 26/06/2008 01:27

Je ne sais pas qui n'a rien compris à ce qu'était la religion catholique, mais je ne suis pas sur que vous ayez tout compris non plus. Si nous voulons revenir au veritable tradition de l'Eglise, revenons au tradition de l'Eglise de premiers temps et non a des traditions Moyen Ageuse 

eric 21/06/2008 10:47

ce qui me pose problème : un discours qui s'adapte en permanence à l'interlocuteur du moment. Sur l'islam, notamment et l'immigratiion.

eric 18/06/2008 12:51

dans l'église des premiers temps, on communiait dans la main. Le problème de notre pape, c'est qu'il dit et fait, tout et le contraire de tout.....

Polydamas 18/06/2008 14:22


Dans l'ensemble, ces derniers temps, je le trouve plutôt cohérent. Pourquoi, qu'est ce qui vous pose problème ?


koz 17/06/2008 18:32

"un tel article"...Tu veux dire un article précis et pas idéologue ?

Polydamas 17/06/2008 19:14


Non, je veux dire un article à ce sujet-là, et avec ce ton. Il n'est jamais le dernier pour cogner contre les tradis, Nicolas Sénèze.

Si effectivement, sur ce point, il a raison, il a maintes fois prouvé par le passé qu'il raisonnait avec les tradis plus à charge qu'à décharge, je ne dis rien de plus.


koz 17/06/2008 17:20

C'est ballot, hein, mais en fait, l'AFP s'est plantée ( http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2340911&rubId=4078 ) "Or, dimanche, la coupe malencontreuse d’un paragraphe dans une dépêche
de l’Agence France-Presse a attribué par erreur au pape une autre
déclaration, faite en février par Mgr Malcolm Ranjith, secrétaire de la
Congrégation pour le culte divin, au site Internet traditionaliste
Petrus"

Polydamas 17/06/2008 17:24


Tiens, c'est bizarre, mais ça ne m'étonne pas de Nicolas Sénèze de le voir écrire un tel article...

Propos de Mgr Ranjith que j'avais effectivement déjà relayé. Cela dit, faire communier les fidèles à genoux et sur les lèvres, est tout de même un symbole fort. Cela dit, ça ne change
fondamentalement pas la donne.