Un témoignage discordant

Publié le 29 Novembre 2006



A verser au dossier du drame du PSG, le témoignage de ce spectateur supporter de Tel-Aviv, qui donne une autre version de celle des média.

Je ne sais pas le crédit qu'il faut apporter à ce témoignage.


Ce match était le plus grand déferlement de haine anti-juive qu’il m’ait été donné de voir en direct live. Je le redis parce que vous devez écarquiller vos yeux en ce moment : ce match était le plus grand déferlement de haine anti-juive qu’il m’ait été donné de voir en direct live.

On entend crier “Palestine“, “Ils sont où vos drapeaux maintenant ?” ou “Allez les juifs, vous faites moins les malins maintenant !“. Les types sont derrière moi. Une écharpe du PSG autour du visage ou du cou, ils cherchent l’altercation. Les embrouilles, la castagne comme on dit. Sauf que la castagne, ça peut être pour ma gueule vu qu’ils sont juste sur mes talons.

Vous êtes où les juifs hein ?” continuent-ils à brailler. C’est un groupe de jeunes arabes qui s’approchent d’une fille, probablement juive, qui téléphone et qui lui balancent une claque dans la figure. “Ils sont où vos drapeaux hein ?“, je les entends dans mon oreille, je rentre la tête dans mon blouson, je m’écarte sans courir et me dirige vers le métro. Sur toute la route, pas un policier. PAS UN.

 

L’autre moitié de notre groupe avait avancé séparément. Un père avec ses deux enfants (18 et 20 ans), et ses deux gendres. A quelques mètres de la police, à la porte de Saint-Cloud, Anthony (20 ans) se fait happer par un groupe de 4 jeunes. Ce ne sont pas des fachos, des skin heads, des lepénistes, non. Ce sont des fans moyens du PSG, arabes, haineux et déchaînés. Anthony se prend des coups au visage et dans le ventre. La famille le récupère tant bien que mal et se précipite vers la police, immobile, inactive. Ils sont attérés.

 


La bête est revenue, chantait l’ami Pierre Perret. En pensant étroitement aux fachos et leur tête pensante à l’oeil de verre. Mais l’hydre a plusieurs têtes, et ce soir-là, c’était un visage horrible que j’ai reconnu, celui de la haine sans concession d’acteurs du paysage français que nous cotoyons quotidiennement. Ceux que les médias appellent les jeunes ou les racailles, qui entretiennent et vouent une haine inconditionnelle à ceux que les médias pointent délicatement sous le terme “d’Israélites”.

 

Il est possible qu'il faille rapprocher ce match de ce qui s'était passé lors du match France Algérie. Loin de moi l'idée de disculper les skinheads qui ont participé à ces affrontements. Mais je me demande si on ne focalise peut-être pas un peu trop sur eux.

Je ne dis pas qu'ils ne sont responsables de rien, mais plutôt que les responsables sont beaucoup plus divers que ce que les média ont choisi au prime abord.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

Ameli-chan 06/12/2006 17:47

je reviens sur le sujet car j'ai vu l'interview du fameux Mounir hier chez fogiel...le petit chou etait en compagnie de Maitre Collard son avocat, déjà là, je rigole....avoir collard comme avocat c'est limite plaider coupable !! :)s'en suit un témoignage complètement contradictoire, du style"j'ai fais partie de la tribune boulogne, mais je connais pas de fachos" ou encore "je ne vais plus au stade et j'ai laissé les bagarres derrière moi mais je n'ai jamais été violent" ou encore "je suis allé voir ce qu'il se passait et je me suis fait tiré dessus par hasard alors que j'etais à 1,50 m du flic qui a tiré mais a part ca c'est un pur hasard je n'ai pas participé aux bagarres"...pour finir sur un "je ne suis pas raciste car je suis marocain"....sans parler du fait qu'il a été interpellé plusieurs fois, notamment pour violences en stade...bref, tous les invités (bourdon, roschdy zem, klarsfeld, ruquier, etc)...etaient morts de rire...moi de même...tout ça rejoint mon premier commentaire.Il y a bien du hooliganisme en France (comme il y a en Angleterre ou en Italie) et il n'a pas de couleur !Faudrait que les pouvoirs publics se reveillent vraiment !

Polydamas 06/12/2006 19:20

En aucun cas, je n'ai dit le contraire....Mais l'enquête reste à faire.

Ameli-chan 30/11/2006 12:23

"l'usage de l'arme de service parait tout à fait adapté, étant entendu que l'intention coupable de commettre des violences est attestée de la part des hooligans, qu'ils soient nazis, pro-tibétains ou experts en broderie traditionnelle."Merci de rappeler cette évidence marcel, que tout le monde semble oublier dans cette affaire.

Marcel Patoulatchi 30/11/2006 10:01

Il est évident que le hooliganisme n'est pas un phénomène nouveau.

Il est pathétique qu'on soit obligé d'entendre tout et n'importe quoi à propos des hooligans pour justifier le fait qu'un policier ait fait son devoir. Mais critiquer ce tout et n'importe quoi ne change pas le fond de l'affaire. Lorsque des individus veulent attenter à l'intégrité physique d'un individu, que pour cela ils passent outre une entière bonbonne de lacrymo, l'usage de l'arme de service parait tout à fait adapté, étant entendu que l'intention coupable de commettre des violences est attestée de la part des hooligans, qu'ils soient nazis, pro-tibétains ou experts en broderie traditionnelle.

Ameli-chan 30/11/2006 09:58

comme je l'indiquais dans ton article précédent sur le même sujet......les 2 témoignages se rejoignent.la vérité vraie, comme disent les gosses, c'est que parmi les tribunes les plus excessives du PSG, il y a des skins ET des arabes.tous ceux qui connaissent un peu le foot le savent...c'est le propre des racistes, polydamas, savoir s'allier avec les "ennemis" pour combattre un "ennemi" commun....ce qui ne veut pas dire que les racailles votent jean marie et les skins aiment les arabes...c'est juste qu'un raciste, c'est un raciste, et ça emploie les memes methodes, peu importe sa couleur.Ils sont très forts aussi, pour faire porter le chapeau aux autres...qui sait, ca peut fonctionner.