Articles avec #religion tag

Publié le 8 Décembre 2009

8 Décembre, fête de l'Immaculée Conception.



Via Edeo, je suis tombé sur cette bonne émission de Direct 8 sur la foi.


A noter qu'à la suite d'un appel de FDS, le site a ouvert son Eglise virtuelle, catégorie de sujets qui explique, mieux que je ne pourrai le faire, les significations du temps liturgique.

A suivre régulièrement.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2009

Dans quel ouvrage peut-on trouver ces fêtes ?

Le 29 novembre 2009 : « Dans la communauté musulmane, Aid al Kabir, fête du sacrifice du bélier qu’Abraham a immolé en remplacement de son fils. »

Du 12 au 19 décembre : « Fête juive de Hanoukkah commémorant la victoire des Maccabées et la nouvelle dédicace de l’autel du temple de Jérusalem après sa profanation par les Grecs en 160 avant notre ère. »

Le 18 décembre : « Fête du nouvel an pour la communauté musulmane. »

Le 27 février 2010 : « Fête juive de Pourrim où la communauté fait mémoire du jeûne d’Esther, lorsque le peuple a été libéré du projet d’extermination des juifs exilés en Perse. »

Page 192 : « Il y a quatorze siècles, en 610, Mahomet, alors simple caravanier, commença à prêcher pour ramener le peuple de La Mecque à la religion du Dieu unique et lui enseigner la soumission à la volonté divine. »

Le 21 mars : « Collecte des dons pour le CCFD. »

Le 19 mai : « Fête juive de Chavouot, fête des moissons et du don de la Loi. »

Le 12 août « commence pour les musulmans le mois de jeûne du Ramadan ».

Le 18 septembre « la communauté juive célèbre le grand pardon, Yom Kippour, le jour le plus solennel de l’année, consacré à l’expiation des péchés ».

Du 23 septembre au 1er octobre, « dans la communauté juive, fête de Soukkot ou des Tentes, commémorant le séjour au désert lors de l’Exode ».

Dernier dimanche d’octobre : « Fête de la Réformation. »


Réponse ici.

Non, vous ne rêvez pas, je me dis souvent que je suis encore beaucoup trop tendre et naïf...

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion

Repost 0

Publié le 10 Novembre 2009

Le rassemblement annuel de la Conférence des Eveques de France s'est terminée le week-end. On aura particulièrement remarqué les propos de Mgr Gueneley (que l'évêque a nié ensuite), bien peu charitables, sur ses confrères qui ont le malheur de mieux réussir que lui.

"Monseigneur Centène, on l’a fait plier. Monseigneur Aillet, on lui donne trois ans. Après, nous verrons. Dominique Rey, son diocèse finira par couler !!!"

  Et d'autre part, cette mention de Mgr Vingt-Trois.

"Je ne suis pas surpris qu’il y ait une différence d’approche [entre les évêques], pourvu que cette différence s’appuie sur un travail. C’est-à-dire que ce n’est pas simplement « au chic ». On peut avoir un évêque qui croit aux communautés nouvelles : il sonne la cloche, appelle six communautés nouvelles dans son diocèse et pense que ça va marcher ! Cela va peut-être marcher tant qu’il sera là, mais après ?"

Sachant que le séminaire de Toulon est le plus rempli de France, que ce diocèse est le plus dynamique, on a du mal à voir ce que le cardinal parisien pourrait reprocher à son collègue du Sud. Mais visiblement, le CEF parait être plus interessée par les sujets à la mode puisque l'on a constaté qu'elle venait de créer deux groupes de travail dont l'un doit s'occuper d'Environnement et écologie, sujet majeur s'il en est, mais très peu en lien avec le salut éternel. Dans ce cadre, Mgr Rey fait tâche, clairement.

A Rome, la situation s'éclaircit peu à peu. Les discussions doctrinales entre la Fraternité St Pie X et le Vatican ont commencé le 26 Octobre. Elles vont porter sur les points polémiques de Vatican II, à savoir la liberté religieuse, l'oecuménisme, et la collégialité. La seule chose que l'on peut souhaiter est que les deux parties prennent leur temps, afin que l'accord final, qui permettra la réintégration définitive de la FSSPX ne laisse aucune marge d'interprétation sur le concile, et permette aux deux parties de s'en sortir la tête haute. D'autant que l'ouragan médiatique étant passé, il me semble que la réintégration ne devrait pas poser de problèmes particuliers. Globalement, contrairement à ce que pourraient penser certains catholiques modérés, il me semble que l'opinion publique a acté du fait que la FSSPX était déjà dans l'Eglise.

A cette aune, la réintégration des anglicans conservateurs est intéressante, le pape n'ayant pas hésité à leur conférer le statut "d'ordinariat personnel", en gros, un statut de diocèse à part entière, non attachée à une région géographique, à l'instar des diocèses militaires. On a vu également tous les loups sortir du bois, les Hans Kung, les progressistes, pour qui oecuménisme signifie non pas l'unité autour de l'Eglise, autour de la vérité, mais le nivellement par le bas du catholicisme, comme en témoignent ces propos d'un certain Abbé Pillain, tout à fait révélateurs de l'état d'esprit progressiste, pour qui ce rapprochement serait indésirable, parce que contraire à l'unité anglicane. Désopilant.

Du côté des traditionnalistes, on continue à s'organiser, et à défendre l'application du Motu Proprio dans beaucoup de paroisses françaises. Bonne occasion pour prendre le pouls, ce colloque, ouvert à tous, qui a lieu samedi prochain à Versailles, qui fera le point sur le Motu Proprio, et tirera le bilan de ces deux années d'application. Toutes les personnalités du monde traditionnel y seront présentes.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion

Repost 0