Articles avec #actualite tag

Publié le 12 Février 2009

Je sais que je suis monomaniaque, en ce moment, mais que voulez-vous, un événement de cette ampleur, me touchant d'aussi près, n'arrive pas tous les jours.

Mgr Fellay a accordé une interview au magazine Famille Chrétienne, que vous pouvez découvrir ici. Le moins que l'on puisse dire est que l'on n'a pas affaire à un sédévacantiste, ou à un intégriste furibard, projettant sur Rome toute sa haine. 



Hier soir, dans la déclaration ci-dessus, très posée, et très calme, aux fidèles de la fraternité St Pie X, à laquelle j'ai assistée, il évoque la possibilité que des évêques progressistes aient probablement instrumentalisé à dessein les propos de Mgr Williamson. Il est clair que la concommittance de la diffusion de l'émission suédoise et de la levée de l'excommunication n'est probablement pas due au hasard. Des informations ont certainement filtré à la Curie, permettant à quelques personnes bien placées, de transmettre les infos aux suédois. Mais à aucun moment, Mgr Fellay n'a évoqué le terme de "complot", ainsi que le reprend cette dépêche.

Dépêche qui reprend tous les propos de l'abbé de Cacqueray et de Mgr Fellay, mais qui oublie de signaler les citations que l'abbé a fait du cardinal Ratzinger, concernant ses réserves par rapport à quelques évolutions du concile.
undefined
Par ailleurs, la lettre de soutien au pape continue de faire son petit bonhomme de chemin. La barre symbolique des 40 000 personnes a été franchie. L'AFP n'est pas passée à côté de cette lettre, et a sorti une dépêche en ce sens, sans oublier d'évoquer le nombre d'enfants. On notera également la présence d'un comité de soutien qui ne compte pas moins de trois évêques: NNSS Aillet, Fort et Rey. En attendant d'autres, tous les catholiques revendiqués, qui défendent la décision du pape face aux attaques des médias contre celui-ci, peuvent donc la signer sans crainte, ce serait une bonne idée qu'il y ait au moins 50 000 personnes ce week-end. On n'oubliera pas non plus la neuvaine organisée par la fraternité St Pierre.

Concernant le cas de Mgr Williamson, celui-ci a été relevé de ses fonctions de la direction du séminaire argentin de la fraternité. Son cas a été pris en main par les plus hautes instances, et sa parole est désormais soigneusement contrôlée. Il est probable qu'on n'en entende plus parler avant un bon moment.

Enfin, triste nouvelle,  trois séminaristes d'Ecône, le séminaire de la fraternité St Pie X en Suisse, sont décédés hier dans une avalanche, alors qu'ils faisaient de la randonnée en montagne.

Qu'ils reposent en paix.


PS: Une réaction bienvenue du rabbin Levin, qui juge le retour de la FSSPX bienvenu, afin de contrer "les gauchistes qui ont fait un immense tort à la foi". Il considère d'ailleurs qu'il ne faut pas jeter le bébé de la réconciliation avec l'eau du bain d'un négationniste, que toutes les accusations d'antisémitisme contre le pape sont ridicules. Sans commentaires.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0

Publié le 7 Février 2009


Suite aux propos négationnistes de Mgr Williamson, des plaintes ont été déposées dans la majorité des pays européens, menaçant la bonne gestion des oeuvres de la fraternité St Pie X.

En Suède, par exemple, les diverses petites chapelles desservies par la fraternité ont été fermées. En France, centre vital de la fraternité, certains responsables ont été convoqués au ministère de l'Intérieur, ses institutions faisant désormais l'objet d'un contrôle régulier de la part des autorités.  Dans le même temps, l'abbé de Cacqueray, supérieur du district de France, a pris officiellement ses distances avec les propos de Mgr Williamson.

Par ailleurs, on a appris que le père Abrahamowicz a été expulsé de la fraternité pour les propos scandaleux qu'il avait tenus. On aimerait que ceux, et ils se reconnaitront, qui ont fait fait la publicité de ses propos, à la suite de la levée des excommunications, dans le but de salir la fraternité, fassent de même pour cette exclusion, s'ils sont amoureux de la justice, ils ne devraient pas avoir de mal à s'executer dans les mêmes proportions.

D'autant que des rumeurs insistantes font état d'une sanction prochaine de Mgr Williamson, de son retrait de toute responsabilité sur le séminaire américain de la fraternité St Pie X. On regardera avec attention la réaction des sceptiques.

En outre, il semblerait que les contacts entre Rome et la communauté juive reprennent. J'aime bien dans l'article, le passage suivant :

Les propos de Williamson et la décision du pape de lever l'excommunication qui le frappait ont été dénoncés par des survivants de l'holocauste, par des catholiques progressistes, par des membres du Congrès américain, par des dirigeants de la communauté juive allemande, par la chancelière allemande Angela Merkel et par l'écrivain juif et prix Nobel de la paix Elie Wiesel.

Et on oublie également la fraternité St Pie X qui n'a pas cessé de dire et redire que les propos de Mgr Williamson étaient scandaleux. Au fait, la lettre de soutien au pape a recueilli plus de 30 000 signatures. A comparer aux signatures de la pétition de la Vie...

PS : Pour ceux qui souhaiteraient tranquillement se documenter sur la question, il faut noter la grande qualité de l'émission de KTO sur le sujet. A voir et à revoir.

PS 2 : Mgr Williamson a été relevé de ses fonctions au sein de la fraternité St Pie X, et notamment de la direction du séminaire de Buenos Aires. Cette sanction est bienvenue et montre que la fraternité ne peut accepter les propos du prélat. Pour autant, je ne suis pas sûr que ce serait une bonne idée de l'exclure de la fraternité, il pourrait créer son "Eglise" parallèle, et recommencer un nouveau cycle de ruptures, qui serait cette fois, à caractère schismatique beaucoup plus prononcé que la fraternité St Pie X. Enfin, ce serait une bonne idée que tous les commentateurs en parlent autant qu'on a pu évoquer le silence de la fraternité, dans un souci de vérité, il me semble que ce serait la moindre des choses.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0

Publié le 4 Février 2009

Le 1er Novembre dernier, Mgr Williamson donne une interview à la télévision suédoise SVT, pour l'émission «Uppdrag Granskning». A l'issue de celle-ci, les journalistes posent une question sur la shoah où Mgr tiendra les propos que l'on sait.

Petit retour sur la genèse de cette interview.

Les journalistes suédois, pour le besoin de leur reportage, s'étaient, semble-t-il, longuement documentés en France. Nicolas Sénèze, qui a été interrogé également, évoque une fraternité St Pie X "très active en Suède".

Je me marre.

Je ne savais pas qu'une trentaine de personnes, la taille de cette communauté là-bas, sur un pays de plusieurs millions de personnes pouvait compter comme une minorité "active", alors que les catholiques y sont déjà ultra-minoritaires. Par contre, on sait que les médias suédois n'hésitent pas à cogner contre l'Eglise dès qu'ils en ont l'occasion, la dernière en date, ayant été une campagne mensongère accusant le pape de vouloir "éradiquer" les homosexuels, contrairement à une certaine religion de paix et d'amour dont certains membres tiennent des propos bien plus violents que Mgr Williamson, sans pour autant les intéresser au même titre.

Ancien anglican, Mgr Williamson est atypique dans la fraternité St Pie X, membre de sa frange la plus dure, il demeure néanmoins l'un des seuls à pouvoir convaincre des sédévacantistes de renoncer à leurs illusions. Le choix d'interview avec Mgr Williamson n'est certainement pas un hasard, celui-ci étant connu de longue date par les fidèles de la fraternité St Pie X pour ses discours plus ou moins délirants et irresponsables, sur tous les autres sujets que religieux.

Qui n'avaient jamais intéressé personne jusqu'à présent. Conférer à Mgr Williamson la volonté de saboter la levée des excommunications parce qu'il serait hostile au pape, me semble lui accorder beaucoup trop de machiavélisme, celui-ci s'étant excusé sous la pression de Mgr Fellay.

Or, on apprend désormais que la question du négationnisme par les journalistes suédois avait été suggérée par Fiammetta Venner, qu'on ne présente plus, qui apparait également dans l'émission, ce qu'elle vient confirmer. Compagne de Caroline Fourest, intégriste laïque s'il en est, rédactrice du livre "Extreme France" et du site pro-choix, militante homosexuelle, il n'est pas impossible qu'elle ait poussé les journalistes à poser cette question.

Dans le même temps, le consistoire central juif d'Allemagne a été mise au courant de la tenue de ces propos. Der Spiegel ajoute même qu'ils n'avaient pas l'intention de réagir. Alors qu'aujourd'hui, ils n'ont pas de mots assez durs contre le pape. A comparer avec le CRIF qui a jugé qu'il n'avait pas de commentaire à porter sur la levée. On remarquera en outre, à voir le traitement de la levée de l'excommunication par la presse, dont les gros titres sont globalement les mêmes que pour l'abbé Laguérie et l'abbé de Tanoüarn revenus dans l'Eglise (sans pour autant être négationnistes), il y a quatre ans, le parti-pris évident. Ceci posé, il semble que néanmoins que la concommittance entre la diffusion de l'émission et la levée de l'excommunication soit due au hasard.

Mais il apparait de plus en plus clairement que certains, à la curie ou ailleurs, ont gardé "sous le coude" tous les éléments susceptibles de pouvoir torpiller cette levée de l'excommunication. Profitant des âneries débitées par un Mgr Williamson, qui leur fournissait un prétexte rêvé sur un plateau, il n'y avait plus qu'à attendre le communiqué du Vatican annnoncant la levée afin de refermer le piège. Mais plus j'y réfléchis, plus j'estime que Mgr Williamson n'était qu'un prétexte, n'importe quoi aurait été utilisé pour discréditer cette action, même si je reconnais que l'évêque a fait très fort.

Donc, dans cette histoire, ce n'est pas tant la fraternité St Pie X, qui a l'habitude d'endosser le rôle du mouton noir, que le pape lui-même qui est visé.



PS: L'affaire du peuple déicide risque de revenir sur le devant de la scène. Rappelons que, pour l'Eglise Catholique, d'après le catéchisme du Concile de Trente, c'est le croyant lui-même qui est déicide.

Voir les commentaires

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0