Quelques news, en vrac.

Publié le 6 Mai 2007


En ce jour d'élection, petite compilation de news :

- Ça y est ! Amnesty International affiche son vrai visage ! Catholiques, vous ne pourrez pas dire que vous ne savez pas.

- Au Mexique, il se passe des phénomènes étranges dans la basilique de la Guadalupe, au moment du vote sur la loi concernant l'IVG. Miracle ou montage de militants pro-life ?

- Certains affirmaient que les clandestins ne coûtaient rien à la France. Voilà qui permettra de s'en faire une meilleure idée. Et encore, ce n'est que l'AME...

- Certains homosexuels ne savent plus quoi inventer...

- Tout le monde crie au scandale sur la politique menée par la Pologne pour connaître ceux qui auraient collaboré avec les communistes. On ne se rappelle pas que nos bien-pensants de tous bords aient fait autant de chichis en Espagne, aprés l'épuration des franquistes, ou au Chili, après le départ de Pinochet. En outre, la loi dont on parle a été votée en 1997, soit au moment où les ex-communistes étaient au pouvoir.

- La nouvelle église de Sartrouville n'aura pas de clocher, vous comprenez, cela risquerait de heurter nos amis musulmans. Dhimmitude en action.

- Sinon, en France le pillage des églises continue. Toujours aucun signe de nos chères organisations anti-racistes....


EDIT: Concernant Sartrouville, un abbé infirme cette version:
Je me suis renseigné directement auprès des intéressés, prêtres de mon diocèse, qui sont furieux de la déformation de leurs propos par le journaliste.

Voici les deux raisons réelles :

- Question de finances

- Le voisinage mais pas à cause de leur prétendue religion musulmane. Le clocher est au milieu d’immeubles qui lui sont supérieurs et à moins de 10 mètres. C’est pourquoi il leur est apparu préférable dans un premier temps de ne pas placer immédiatement des cloches afin d’éviter des plaintes du voisinage. Dans un deuxième temps après une information du voisinage, ils envisagent une telle réalisation.

Bref, cette absence de cloches n'est ni définitive dans l'esprit du projet, ni en aucun cas lié à la population musulmane, qui d'ailleurs, comme semble le montrer l'article, ne serait pas contre...


Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

Pierre G. 07/05/2007 19:00

Le paradoxe le plus étonnant concernant la Pologne, c'est que les journaux français (et étrangers) qui crient le plus "au scandale", qui reprochent cette traque contre les ex-communistes, qui défendent avec acharnement le malheureux Geremek, sont ceux-là même qui se sont faits un malin plaisir d'enfoncer il y a trois mois Mgr Wielgus, nommé achevêque de Varsovie et victime de la même traque... avec le soutien bienveillant de nos chers journaux bien-pensants !
Mais il est vrai que ce n'était pas vraiment un homme, juste un évêque ! Ah, christianophobie, quand tu nous tiens...

Thaïs 06/05/2007 17:53

les cloches des églises et aussi, je sais que cela n'a rien à voir avec l'église, les cloches des vaches qui embêtent à la campagne certains citadins (ainsi que les cloches de l'église d'ailleurs...)
Moi, le bruit des oiseaux m'embêtent le matin, le soleil brille trop fort et l'air saturé d'odeurs florales...
Au fait polydamas , il ne reste que 1 ou 2 heures pour voter...
Bonne soirée

Polydamas 07/05/2007 01:06

Désolé, j'avais mieux à faire qu'aller voter: me balader dans Paris, compter le nombre de cars de police... ;-)

dang 06/05/2007 12:36

La nouvelle église de Sartrouville n'aura pas de cloches pour ne pas froisser les musulmans. C'est scandaleux et ridicule. J'ai un merveilleux souvenir d'un dimanche à Alep où après avoir été réveillé par l'appel des muezins j'ai entendu depuis le haut de la citadelle toutes les cloches de la ville sonner à toute volée. La Syrie pourrait donc faire ce que la France ne peut pas, ou ne veut pas, faire?

Polydamas 06/05/2007 13:42

Et ouais, c'est typiquement le genre de situations où l'on a rien compris à la diversité culturelle. Chacun doit être fier de sa religion, il n'y a pas de raisons que l'un ou l'autre courbe la tête. Il ne faut pas s'étonner si il y a ensuite du ressentiment...