Débat sur l'avortement

Publié le 21 Février 2007

J'avais renoncé à mettre l'émission sur le net, mais je découvre, via Vox Galliae, que nos adversaires s'en sont chargés.

Avec un trés bon Tugdual Derville. On pourra lire une réponse aux arguments de Venner ici.
En outre, la staticienne ne manque pas de culot en affirmant qu'il n'y a pas eu de hausse de l'avortement en France, puisque l'Ined affirme que 60 000 avortements par an était un maximum. Nous en sommes à plus de 200 000 aujourd'hui...

Il est étonnant que le professeur Nisand défende l'idée que l'individu n'existe qu'à partir d'un "projet parental". Il faudra dire cela aux enfants non désirés qui ne bénéficient pas de ce concept néo-kantien, comme si l'individu ne pouvait exister par lui-même.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article

meli 13/03/2007 00:34

je trouve ça bizarre, que les hommes se prononcent aussi facilement sur l'avortement. Est-ce que les hommes prennent une quelconque part de responsabilité dans la contraception? Pourquoi est-ce que les femmes doivent prendre la pilule, porter l'enfant, prendre la décision d'avorter ou non en cas de besoin (ce qui est de toute façon difficile à vivre quelle que soit la déicion finale), gérer leur vie ensuite, etc?
Le jour où les hommes auront un rôle, ou plutot prendront leurs repsonsabilités dans la conception (ou non) d'un enfant, j'accepterai qu'on me donne des leçons sur ce que je dois faire de mon corps et du bébé que je pourrais porter à terme. Mais je refuse de recevoir des leçons de qqn qui se balade tranquille avec tous ses spermatozoïdes, qui les sèment sans souci, et ensuite ferait la morale à des femmes qui doivent assumer la contraception et tout le reste!

Polydamas 13/03/2007 07:48


 je trouve ça bizarre, que les hommes se prononcent aussi facilement sur l'avortement
Je ne vois pas en quoi. L'homme est le père, il doit prendre toutes ses responsabilités.
Mais je refuse de recevoir des leçons de qqn qui se balade tranquille avec tous ses spermatozoïdes, qui les sèment sans souci, et ensuite ferait la morale à des femmes qui doivent assumer la contraception et tout le reste!
Que l'homme doive prendre ses responsabilités est une évidence. Au fait, étant catho, je ne "sème pas mes spermatozoïdes sans souci" donc au moins là-dessus, j'ai un comportement cohérent avec ce que je crois.

amelichan 26/02/2007 00:31

"...je ne vois aucune raison morale ou logique de l'autoriser."ca c'est ton opinion l'ami(e).......on pourrait dire la même chose pour la peine de mort...

Woland 23/02/2007 13:49

Effectivement potagepekinois, il ne faut pas perdre de vue que ce n'est pas la faute du bebe.

Ash 22/02/2007 20:07

Hormis les risques de mort lors de l'accouchement, je ne vois aucune raison morale ou logique de l'autoriser.

Polydamas 22/02/2007 21:49

potagepekinois 22/02/2007 15:51

Merci d'avoir pris le temps de répondre et pour le lien que je vais aller consulter.