Bilan de manif

Publié le 21 Janvier 2007

Ambiance bon enfant, comme d'habitude.
De nombreuses têtes connues, et d'amis que j'ai arrêté de compter.
Quelques politiques étaient du lot, on a remarqué Villiers et certains élus FN.
Bref, une manif classique dont vous pouvez voir ici de nombreuses vidéos.

Point positif: on était un peu plus nombreux que les années passées. Sur le chiffre précis, au jugé, je pencherais pour 6-7000 personnes, sachant que je ne m'y connais pas du tout. En outre, il faut signaler la présence des AFC, malheureusement pas trés nombreuses. A quand une manif dont les tracts seront distribués dans TOUTES les églises de France et de Navarre?

Mon unique voeu est de souhaiter que tous les catholiques français fassent pression d'une même voix sur le sujet, à la manière des Don Quichotte.

La dépêche AFP:


Quelques milliers de manifestants contre l'avortement à Paris (PAPIER GENERAL)

PARIS, 21 jan 2007 (AFP) - Quelques milliers d'opposants à l'avortement ont manifesté dimanche à Paris pour réclamer l'abrogation de la loi Veil autorisant l'Interruption volontaire de grossesse (IVG), dans le cadre de la troisième "marche pour la vie" organisée par le collectif "30 ans ça suffit".
Le défilé, composé en grande partie de familles avec enfants, a réuni plus de 15.000 manifestants selon les organisateurs, 3.000 selon la police.
En tête du cortège, parti de la place de la République en direction de l'Opéra, une vingtaine d'enfants et de jeunes portaient deux banderoles, l'une proclamant "30 ans ça suffit, des droits pour la vie", et l'autre, à destination des politiques, "des élus pour le respect de la vie".
Les manifestants brandissaient des pancartes blanches sur lesquelles était écrit: "ne les tuez pas", "sauvez les bébés à naître", "pas d'enfants, pas de retraites".
Des représentants de la confédération des Associations familiales catholiques, qui a rejoint cette année le collectif "30 ans ça suffit", étaient présents aux côtés de jeunes catholiques de France Jeunesse Civitas portant des tee-shirts blancs avec l'inscription "6 millions d'avortements = génocide?".
Ceints de leur écharpe tricolore, des conseillers régionaux du FN, dont Régis de la Croix-Vaubois (Bourgogne) et Michel Hubault (Centre), ont participé au défilé.
Au milieu de parents venus avec leurs bébés en poussette, des fillettes, sagement vêtues de jupes plissées, coiffées de serre-têtes, brandissaient des ballons multicolores.
Certains slogans reflétaient le contexte électoral: "Si j'étais président de la République, jamais plus un enfant n'aurait de fin tragique", "y a-t-il un candidat contre l'avortement?" ou encore "Avortement, Ségo, Sarko, collabos!"
"Un enfant vit dès sa conception, c'est un crime de le tuer", a déclaré à l'AFP Caroline, 35 ans, venue avec ses cinq enfants et son mari de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir).
Des délégations d'opposants à l'avortement d'Irlande, de Belgique, d'Allemagne, d'Italie, ainsi que du Portugal, où un référendum sur la dépénalisation de l'avortement doit avoir lieu le 11 février, avaient également pris place dans le cortège.
Les manifestants ont observé cinq minutes de silence au carrefour Strasbourg-Saint-Denis "en hommage aux enfants qui n'ont pas eu la chance de vivre", ont expliqué les organisateurs. Une partie d'entre eux ont ensuite quitté le cortège en raison de la pluie.
Créé début 2004, à l'occasion des 30 ans de la loi Veil, votée en décembre 1974 et promulguée en janvier 1975, le collectif "30 ans ça suffit", est composé d'une dizaine d'associations dont "Choisir la vie", le "Comité pour sauver l'enfant à naître", "Laissez les vivre-SOS futures mères", "Renaissance catholique", "SOS tout petits", "la Trêve de Dieu" ou "Rivage".
Il organise chaque année en janvier une "marche" pour "le respect de la vie dès la conception", l'interdiction de l'avortement et des lois bioéthiques et se prévaut du soutien de quatre évêques: Mgr Guy-Marie Bagnard (Belley-Ars), Mgr Raymond Centène (Vannes), Mgr Dominique Rey (Toulon) et Mgr Jean-Pierre Cattenoz (Avignon).
En janvier 2005, les anti-IVG avaient réuni entre 3.400 personnes, selon la police, et 15.000, selon les organisateurs et en 2006, entre 2.000 et 5.000.

A voir également l'excellente dépêche anticipée par le conservateur...

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article