Eloge de la responsabilisation

Publié le 29 Décembre 2006


Peut-être un peu caricatural mais intéressant. Vu sur le blog de Ted Stanger:

Notre fonction publique est assez pitoyable dans son fonctionnement et ses procédures, même si il m'arrive de plus en plus souvent de trouver des agents très compétents, surtout à la Trésorerie. (évidement c'est par là que ça rentre donc les nuls sont ailleurs, pas fou l'Etat..) Et bien très récemment, j'ai dû me rendre à la trésorerie de mon quartier pour obtenir un quitus lié à l'achat d'un véhicule étranger mais Européen.. Problème, le concessionnaire chez qui j'ai fait réviser l'auto immédiatement m'a proposé de s'occuper des formalités pour l'immatriculation et m'a tout bêtement paumé les papiers originaux (carte grise et facture du garage étranger.). On n'est jamais mieux servi que par soi même. Bien fait pour moi.

Heureusement j'avais fait des copies pour l'assurance. Alors je me pointe à la trésorerie avec mon justificatif de domicile et les copies en question et la fonctionnaire spécialiste de ce genre d'opération me lance un: "non il me faut les originaux". Moi: Je comprends mais ils ont été égaré (définitivement) et ne sont plus disponibles par conséquent. Comment dois je procéder ? Elle: Je ne sais pas (sic) mais ce que je sais c'est que je ne peux pas vous délivrer votre attestation sur la base de ces copies. Moi: Je comprends mais s'il vous plait, demandez au responsable du service (l'inspecteur départemental) comment procéder car sinon je ne peux immatriculer ce véhicule et suis donc en illégalité. Elle: Ok je vais voir. Attendez SVP. Reviens au bout de 5 minutes. Elle: Je suis vraiment désolée (sincère) mais nous vous opposons un refus. Sur ce elle me remet les pièces du dossier genre merci au revoir, à la prochaine...Donc point ZERO pour moi.

Et là j'ai l'idée de génie: Responsabiliser. Moi: Attendez ! Je comprends votre refus mais j'ai besoin que vous me le notifiez par écrit car je vais devoir justifier que je ne peux immatriculer mon véhicule. Elle: Ok Sur ce elle reprend les pièces du dossier et retourne à son bureau. Je patiente. Là je la vois se lever et retourner vers le bureau de l'inspecteur départemental. Passent 20 minutes (je me dis que le RAID va me tomber dessus) A son retour la gentille fonctionnaire des impôts s'assied au comptoir et commence à remplir un imprimé. Je reprends des couleurs.

Son ton est carrément avenant désormais, plus du tout sur la défensive comme au début. Elle me montre le résumé de ma situation fiscale (IR, taxes diverses etc... sur les trois dernières années) Mais surtout elle me remet le précieux sésame objet de ma visite tant convoité, tamponé signé et tout et tout !!! Avec une petite remarque: "De toute façon il ya peu de chance que les copies passent pour la Préfecture." Intérieurement je m'en fous j'ai un plan qui vient de faire ses preuves...

En résumé mon histoire montre que les fonctionnaires sont prets à appliquer inflexiblement leur procédures débiles, à conditions qu'ils ne soient pas responsables des conséquences. Mais si ils sentent qu'on leur demande des comptes, des justificatifs, une notification de refus, bref un écrit résumant le fond des échanges, alors là l'attitude change et devient critique dans le bon sens du terme. Avant d'avoir exigé la notification de refus, je n'étais qu'un usager distrait et paumé ayant perdu ses papiers et étant donc dans la panade, ce qui laissait l'employée insensible et distante. Après avoir exigé la notification de refus, j'étais un usager sérieux qui faisait valoir ses droits de respecter la loi et après vérification comptable également un contribuable conséquent et honnête. En me montrant exigeant vis à vis d'eux, mais avec respect et compréhension, j'étais arrivé à les hisser au niveau supérieur, celui de la prise de responsabilité face à mon cas. Je pourrais être un usurpateur, un magouilleur de carte grise etc... mais non ils ont décidé de me faire CONFIANCE. Et ça c'est grand !! Cela montre à ceux qui n'y croient pas qu'on peut tirer beaucoup plus de nos services d'Etat si on sait traiter les gens autrement que comme des machines humaines. Si on sait leur donner des responsabilités qu'ils devront assumer, les fonctionnaires s'en trouvent grandis et meilleurs. Si on les chouchoutent et on les surprotègent, ils se recroquevillent derrière leur fonction et végètent.

Alors il faut réformer le fonctionnement des services publics, sans chercher la rentabilité bien sur (c'est pas le but) mais en cherchant en revanche la performances, voire l'excellence et surtout en motivant/responsabilisant les troupes. Evidemment ça demande une profonde remise en cause de certains avantages tels que sécurité de l'emploi et garantie d'invulnérabilité....qu'on ne retrouve pas dans le privé comme par hasard. Allez souhaitons Sarko pour cette tache qui si elle est entreprise intelligemment obtiendra bientôt le OK des fonctionnaires qui sentiront que toute la France compte sur eux et leurs compétences désormais au lieu de leur en vouloir. Quant aux syndicats, c'est une autre histoire...Toute leur existence est fondée sur la déresponsabilisation des salariés qui leur confient leurs droits les plus élémentaires. Alors c'est certains qu'ils vont raler si tout d'un coup les fonctionnaires s'émancipent et prennent des responsabilités individuelles hors de la "ligne" diktée par les syndicats.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article

Le Proton Jovial 07/01/2007 17:32

C'est exactement ce que j'ai fait il y a quelques années : j'avais inscrit ma fille aînée en janvier à la Mairie et à sa future école  maternelle. "Pas de problème, elle a une place" m'avait dit la directrice de l'école.Fin juin, j'apprends qu'il est impossible de prendre notre fille à la rentrée de septembre comme prévu, " je ne peux pas pousser les murs" dixit la directrice.Une lettre recommandée précisant la situation et demandant à la directrice une confirmation de son refus et une explication nous a valu de sa part un coup de fil 48 heures après : une place était brusquement libre mais "ça n'avait rien à voir avec ma lettre".C'est tout à fait ça : la responsabilisation, ça marche !

Polydamas 07/01/2007 21:13

Il semble en effet que la responsabilisation soit des plus efficaces....

amelichan 02/01/2007 19:43

oui et non , ca reste gentil et humouristique....il met en avant les points négatifs et positifs de notre pays, c'est très intéressant et jamais xénophobe.

amelichan 01/01/2007 16:41

j'ai vu son bouquin a la fnac l'autre jour ....ca a l'air très sympa...j'aime beaucoup ted stanger.Tu connais le roman "a year in the merde" ? romancé et fictif, mais tout de même très représentatif du bordel ambiant français, vu par un britannique ! :)

Polydamas 01/01/2007 17:10

J'en ai entendu parler, sans plus, il faudrait que je le lise. A mon avis, on doit s'en prendre plein la tête....

zorglub 30/12/2006 11:08

Bravo! Bien joué et merci du conseil. PS : Est-ce la suite de la voiture brûlée l'année dernière pendant "les événements de banlieue"?

Polydamas 31/12/2006 15:41

C'est vrai que je m'y retrouve un peu, avec toutes les formalités qu'il a fallu mettre en place pour qu'on me rembourse les frais de dépannage de ma voiture, mais non, ce n'est pas une suite directe.