Selon que vous serez de droite ou de gauche....

Publié le 28 Octobre 2006

Dans l'émission A vous de juger, il y a une bonne semaine, François Rebsamen, n°2 du parti socialiste, a qualifié certains jeunes qui brûlaient les voitures dans les cités, du terme peu amène de "barbares", vocable qui me paraît tout à fait qualifié pour décrire cette réalité faite de bus, de voitures, de gymnases et d'écoles, réduits à l'état d'épaves brûlantes dans le meilleur des cas, ou de tas de cendres dans le pire.



Ce que je remarque, à l'instar de l'aveu de Gunter Grass, c'est que la gauche n'a pas tout à fait la même réaction quand c'est quelqu'un qui ose s'avouer "de droite", comme Sarkozy, qui dirait quelquechose comme, au hasard, "racaille", "karcher". L'émission Arrêt sur Images avait d'ailleurs prouvé, il y a six mois, que notre cher ministre de l'intérieur n'avait fait que reprendre les termes d'une habitante du quartier. Certains, à gauche, se sont émus de ce léger différentiel dans le traitement de l'information par les médias. Ils ont au moins le mérite de la cohérence, à défaut d'avoir celui de se remettre en cause. Il est vrai qu'en vertu du principe aristotélicien de non-contradiction, on serait en droit d'attendre un traitement à base de LICRA, MRAP et autres LDH, officines curieusement bien silencieuses sur cette affaire.

Il serait peut-être salutaire que la gauche appelle enfin les choses par leur véritable noms, au lieu de pratiquer à outrance le xyloglotte. On peut toujours rêver......

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

amelichan 02/11/2006 10:38

sauf que je me suis gourée......je parlais de Vénissieux....mais bon c'est à côté ! :)

amelichan 30/10/2006 15:15

ah oui, pour l'histoire des activités.....comme bcp de gosses en France, j'ai pu faire du sport ou de la musique enfant, meme avec peu de revenus, car il y avait des infrastructures et des possiblités financières vers chez moi...du coup je ne "glandais" pas  à 16h dans la rue....Dans ce quartiers il n'y a RIEN. pas meme des terrains de foot corrects. Et la majorité ne les brulent pas.  S'ils le font....il suffit d'etre un peu radical...et d'obliger les auteurs à réparer ce qu'ils ont détruits, ce qui a déjà été fait dans une banlieue proche de chez moi (vaulx en velin...assez connu je crois!) lorsque des gosses avaient brulé une MJC.....ils n'ont pas recommencé....faut avoir le courage de le faire cependant, et le maire de Vaulx est communiste je précise !comme quoi, ils ne sont pas tous démagosMais etre maire de Vaulx en Velin merite largement la legion d'honneur... :)

Polydamas 31/10/2006 18:17

" le maire de Vaulx est communiste"Chez les communistes, il peut y avoir un esprit trés anti soixante-huitard. Cette mesure n'est que du bon sens.

amelichan 30/10/2006 15:10

je ne dis pas que le chomage justifie les bagnoles brulées...il y aussi tout un contexte que j'appelle "psychologique"....le fait d'etre le roi de la cité, de trouver "cool" d'aller en prison, etc....une sorte de sous-culture créee par le manque de perspective et le sentiment d'inexistence. Sous-culture renforcée par certains modèles musicaux ou sportifs...ce n'est qu'un facteur parmi d'autres.Moi aussi j'ai été au chomage, mais avec mes diplomes, ma tronche et mon quartier d'origine, je sais que je ne galererai pas autant et qu'au pire je metterai 6 mois à trouver du taf.il est clair que l'on ne peut pas interdire aux medias de parler de ce qui se passe, mais il faudrait faire en sorte qu'ils levent un peu le pied en fait...seulement comme les gens aiment ce genre de faits divers, et ben ca continue...Je pense maintenant que le seul moyen est d'entamer une politique de "cassage" de ghettos et de séparation...d'ailleurs, il suffit de voir que les gens de classes populaires ou d'origine étrangère dans les campagnes ne brulent pas de voitures...il ne faut plus que les gens soient entre eux, il faut les melanger, quitte à les forcer....ca vaut pour Neuilly sur seine aussi...Mais tout ca va prendre du temps...

Polydamas 30/10/2006 14:06

Je ne sais pas si tu as vu l'émission d'ASI d'aujourd'hui sur les fait divers. C'est exactement la problèmatique posée. Quand on voit ce qu'ont été ou ce que sont capables les journalistes, je suis d'accord avec toi. Leur présence irrite, attise, malgré eux. Quoique, tu peux leur reprocher d'être irresponsables, de manquer de tact, mais pas les traiter de barbares. Ce n'est tout de même pas eux qui procèdent aux incendies.Plus globalement, il faut tout de même en parler un minimum de ce qu'il se passe en France. Quand l'on voit le desespoir de certains policiers ou de certains habitants, non, je ne pense pas que retirer la parole aux victimes soit une solution. Il faut en parler de l'impunité, il faut le dire qu'il y a eu plus de 8 morts lors des émeutes (et ça, personne n'en a parlé), il faut le dire que certains politiques portent de lourdes responsabilités. "Ce sont les projets des gosses, les assoc sportives, artisitiques, citoyennes, les entreprises locales, etc... qu'il faut médiatiser en banlieue...et surtout faire en sorte qu'ils arretent de glander dans la rue, pour ça faut du boulot et des activités" Je cherche actuellement un job, c'est pas pour ça que je vais me mettre à flamber des voitures. Alors, évidemment, ma situation n'est pas comparable à la leur. Mais lorsque tu vois des gosses suivre leurs grands frères dans la violence, sous pretexte qu'on ne les aide pas, je ne pense pas que ce soit une excuse. D'autant que lorsqu'on balance des millions au travers des gymnases, écoles et bibliothéques, on peut s'estimer heureux si ça n'est pas parti en fumée un an aprés.

Polydamas 30/10/2006 14:49

Et lis cet article de Libé. Il y a quand même une censure mise en place....http://www.liberation.fr/actualite/societe/213824.FR.php

amelichan 29/10/2006 22:56

ce qui me tue avec ces histoires de bus cramés, c'est la perversité avec laquelle tout le monde (médias, politiques, gens) donne l'impression d'attendre ce genre de juteux évènements....Les gamins qui crament ces bus sont CERTAINS de passer à la télé et de faire la une des journaux....Quand je vois tout ces délires autour de "l'anniversaire" des émeutes en banlieues, je ne m'étonnes pas qu'une bande de petits cons saisissent l'occasion de se mettre en haut de l'affiche.....oser appeler ça un "anniversaire" ?J'ai l'impression de revoir les romains exciter les fauves pour bouffer les gladiateurs. ils sont TOUS des barbares, pas seulement les gamins qui crament ces bus...La meilleure chose serait que les médias arrêtent de médiatiser les moindres infractions, rafles policières, crimes ou délits....A quand la star academy spéciale racaille ? des fois, je me dis qu'on n'est pas loin...Ce sont les projets des gosses, les assoc sportives, artisitiques, citoyennes, les entreprises locales, etc... qu'il faut médiatiser en banlieue...et surtout faire en sorte qu'ils arretent de glander dans la rue, pour ça faut du boulot et des activités !