C'est nous les Africains....

Publié le 27 Septembre 2006

Passons sur le fait que les Français sont probablement représentés comme des planqués et que Jamel Debbouze se soit magistralement planté en affirmant ceci: "C'est l'histoire de tirailleurs qui se sont battus pour la mère patrie mais qui, le jour de la victoire, n'ont pas eu le droit de défiler sur les Champs-Elysées".




Au-delà de ces bisbilles, comme je le souhaitai ouvertement ici, la pension des anciens combattants des ex-colonies françaises va être revalorisé pour être alignée sur les pensions françaises.

Ce n'est que justice envers ces combattants.

Mais comme je le disais dans mon article initial, cette discrimination ne peut en aucun cas justifier les comportements anti-sociaux que l'on a pu connaître dans nos banlieues. Que l'on ne vienne pas nous dire que les cités sont les nouveaux "tirailleurs" abandonnés à leur sort.

La situation n'est tout bonnement pas comparable.

Merci au Salon Beige.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

Estean 02/10/2006 14:08

Revaloriser les pensions ... c'est très beau! En effet la pension allouée aux vétérans africains ne représentait jusqu'à maintenant que le tiers de celle allouée aux vétérans Français de métropole. Cependant... le coût de la vie est-il semblable à Bamako et à Paris? La différence de pension exercée jusqu'alors, si elle ne constituait ni une discrimination ni un "apartheid" se justifiait en effet simplement que par le coût de la vie. La paie de cette pension est un challenge logistique pour l'armée française qui en a la charge et doit déjà faire face à de multiples tricheries (des fils n'hésitant pas à prendre la place de leur père pour bénéficier de cette rentre providentiel). Des familles vont être riches grâce à Jamel, c'est bien!

Polydamas 02/10/2006 14:20

Oui tout cela est vrai, évidemment. De plus, il y a un effet dévastateur sur les économies locales, également.Cependant, si on a un point de vue cynique, rien que pour que s'arréte cette rengaine dans nos cités, cela valait peut-être la peine de faire quelque chose. Aprés tout, avec la dette de l'état, nous ne sommes plus à 110 millions d'euros prés par an.

amelichan 28/09/2006 10:03

je suis d'accord également....car je ne crois pas à la transmission héréditaire du statut de bourreau ou victimes...et il n'y a en effet aucun intérêt à tomber dans la flagellation et la repentance....car cela n'est pas la solution pour que les jeunes de banlieue se sentent plus intégrés.Cependant, je trouve ce film nécessaire pour une chose : il a le mérite de parler d'une période de l'histoire qui n'est pas assez connue du public....les anciennes colonies, peu importe notre avis sur cette période, font partie de l'histoire de France, c'est donc la nôtre aussi.De plus, il est assez pathétique de voir qu'il a fallu un film pour revaloriser les pensions ! enfin...c'est toujours comme ça malheureusement.Mais il ne faut pas également tomber dans la caricature inverse, et s'offusquer de certaines scènes du films, qui montrent les moments d'injustice de la France envers ses colonisés....je suis une anti-colonialiste notoire, et je ne trouve aucun aspect positif à la colonisation, cela ne m'empêche pas d'aimer mon pays, voir d'en être fier, car la France a réussi à se débarrasser de tous ces démons..Oui la France a été injuste, et c'est le propre d'une bonne démocratie que de le reconnaître, aujourd'hui c'est terminé, et la France se doit de traiter tous ses citoyens sur un même plan, ce qu'elle ne fait malheureusement pas compte tenu des discriminations et de la ghétthoisation qui subsistent. Je pense que c'est plutôt ce message qui doit être envoyé à ces jeunes...pas une pseudo justification qui a 50 ans...A ce propos, excellent article qui va dans ce sens dans l'express de cette semaine..

Polydamas 28/09/2006 14:20

D'accord avec toi (sauf sur la colonisation, of course...), quoiqu'il faut noter également que certains des anciens combattants algériens, se sont ensuite battus contre l'armée française en Algérie, dans les rangs du FLN. Et il est clair qu'il est tout à fait diffiçile de payer d'anciens amis de la France, qui sont ensuite passé de l'autre côté. Ca me fait penser au fait que Roland Dumas et Vergès ont été récompensés pour leur rôle de "porteurs de valise" durant la guerre d'Algérie. Félicité pour complicité avec des terroristes....

dang 27/09/2006 17:50

On en dit des bêtises à propos du film « Indigènes ». Par exemple il est tout à fait inexact que les indigènes étaient envoyés au casse pipe à la place des européens. Fantassins pieds-noirs et musulmans étaient les uns comme les autres en première ligne. Si ce film contribue à réparer l’injustice faite aux anciens tabors et autres tirailleurs c’est tant mieux mais je crains fort qu’il soit une nouvelle occasion de fustiger la France. Dans les banlieues on n’attend que cela. Quant à Jamel Debbouze il ne perd jamais une opportunité de se faire remarquer…en mal.

Polydamas 27/09/2006 18:48

Tout à fait d'accord avec toi.C'est bien ce que je tente de souligner. Les torts qu'on pu connaître les soldats de nos colonies ne sont pas une raison suffisante pour justifier les actes de certains dans les banlieues...