La diversité, ça concerne aussi les blancs

Publié le 11 Juin 2009

Tiens, pour une fois qu'ils en parlent...



Il est intéressant que Valls s'en préoccupe, vu que certains ont parfaitement compris la situation, comme le prouve ceci:


Ce qui nous en promet de belles. Question, quel est le raciste qui a osé tenir les propos suivants ?

"La France est de race blanche, catholique, de culture gréco latine sinon ce n'est pas la France"

C'est malheureusement le Général de Gaulle qui a tenu ces propos scandaleux, et qui n'est pas connu pour être un nervi d'extrême-droite...

Edit: Contrairement à ce que racontent des abrutis au PS, il n'y a pas de hiérarchisation des races à l'extrême-droite, juste le constat que certaines cultures ne sont pas faites pour coexister pacifiquement sans objectif commun. Etant donné que l'assimilation a disparu depuis belle lurette, il est illusoire de croire que ces cités pourraient être des havres de tranquillité.


Rédigé par Polydamas

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article

Robert Marchenoir 21/06/2009 14:49

L'Indien, vous semblez bien jeune, bien naïf, ou les deux. Votre scénario imaginaire, qui prévoit des immigrés d'abord accrochés à leur culture puis adoptant celle de la France, est exactement à l'inverse de ce qui s'est, déjà, passé.Il y a cinquante ans, il n'y avait ni burqua en France, ni mosquées, ni "nik la police" sur les murs et à la télé.Tout montre, au contraire, que l'augmentation de la pression migratoire a pour résultat un retranchement croissant dans les moeurs du pays d'origine, voire une attitude réactionnaire même par rapport à celles-ci (le voile est, ou était il n'y a pas si longtemps, interdit, ou découragé, dans de nombreux pays arabes ou musulmans).C'est toute la différence entre une émigration et une invasion.

L. Cheron 16/06/2009 22:51

La «conversion» à l’islam ? N’en est-ce pas une, ces piscines publiques qui sont désormais réservées aux femmes à certaines heures (après n’avoir pas connu de discrimination sexuelle) ? Ces mêmes femmes de plus en plus (pas de moins en moins) voilées ? Ces cantines scolaires où le porc n’est plus jamais servi... après l’avoir été ? Ça n’est pas la malveillance de l’autochtone qui crée le ghetto, c’est la croissance d’une communauté culturellement étrangère qui développe spontanément ses pratiques identitaires. Deux musulmans isolés dans un quartier ne construisent pas une mosquée. Quand ils sont mille, ils commencent à y penser. Ils y pensent d’autant plus que le pays d’accueil ne leur propose de «s’intégrer [qu’]à une somme nulle» (supra, LBBD, com. n° 13).
P.S. :  Je m'aperçois que j'ai spontanément écrit «beurrette», avec deux «r» (com. n° 15), comme si la «beuritude» avec un quelconque rapport avec le «beurre». Qu’on me pardonne.

L'indien 16/06/2009 16:20

J'ai effectivement la conviction qu'un groupe de croyants perd sa foi au contact d'une société agnostique.Au bout de plusieurs générations, 3 ou 4...et évidement les plus fanatiques resteront bien sur leurs positions.Vous croyez quoi vous, que les français vont se concvertir a l'islam, que les beurettes vont porter le voile dans un pays ou elles se sentiront seules, et que les africains vont vendre du poisson sur paris plage??Y a un moment ou les gens s'adaptent, et la différences en se verra plus que sur la couleur de peau, et quelques principes philosophiques.Ils sont encore blédards, alors forcément ils ont du mal a passer pour de bons français, regardez déjà ceux qui sont nés en france, ils sont pas pareils.....un exemple, mes voisins, qui sont je ne sias pas combien dans un 15 m², ils font du bruit jusqua 3h du mat, je vais les voir,je leur dit taisez vous, j'arrive pas  a dormir avec vos grosses voix....ils me disent ha tu sais nous en afrique on parle fort et on arrive pas a maitriser le sond e notre voix"......je lui dit wai mais bon vous comprenez qu'il ya des voisins, dans un immeuble il faut savoir respecter les autes etc......bon ils font des efforts, mais c'est pas encore ça,....Mais je comprend, si je devais partir en afriqeu pour esperer gagner plus d'argent, je n'arriverai pas a changer mes habitudes, meme en une vie..........

L. Cheron 16/06/2009 15:41


C'est amusant, le scénario de l'acculturation selon l'Indien : 
la France, pays fortement identitaire, accueille rudement l'immigré : les «Français de souche», surtout  «les plus enracinés», se montrent «méfiants». Ils ghettoïsent le malheureux immigré, qui n’en peut mais, malgré l’indéfectible francophilie qui le fait persister à penser que «la France, c’est le meilleur pays du monde» pour l’arracher à son triste «bled» (ne serait-il pas un nostalgique de la colonisation ?). Alors certes, dans un premier temps, on assiste à un certain «choc des cultures», à cause des Français «de souche», bien-sûr, qui contraignent l’immigré à «se réfugier dans ses racines, pour se sentir plus fort» (comprenez : «pour résister au racisme des Français») ; mais «au bout d’un moment», voyez-vous, les «gens s’adaptent». Vaincu par l’obstination identitaire des  indigènes, le musulman «renonce» (carrément) à «Allah», et la beurrette jette son «voile» par-dessus les moulins.
Comme Corneille faisait dire à Auguste : «J’en accepte l’augure, et j’ose l’espérer / Qu’ainsi toujours les dieux vous puissent inspirer» (Cinna).

L'indien 16/06/2009 14:50

Je connais très peu d'immigrés ou de gens issus de l'immigration qui préfèrent le bled a la france.La pluspart des gens que je connais me disent que la france c'est le meilleur pays pour sortir de la merde du bled.......Je en comprend pas trop ce qui vous fait dire que l'assimilation ne marche plus.Je pense que le choc des cultures est violent pour les gens de souche méfiants comme vous, mais le magrebin finira occidentalisé, elle enlèveront le voile et ils lacheront allah.Au début non, on a dans une société multiculturelle le besoin de se réfugier dans ses racines pour se sentir plus fort, mais au bout d'un moment, les gens s'adaptent.