Bouteflika: tu commence à me gonfler....

Publié le 8 Mai 2006

Ca y est, Bouteflika en remet une couche. Je cite Libé, en première page du site: le président algérien "a réclamé des "excuses publiques et solennelles" de la France en préalable à la signature d'un traité d'amitié." A peine un mois aprés ses propos sur le caractère génocidaire de la guerre d'Algérie, le voila qui revient dans sa diatribe favorite.

Jusqu'à quand va-t-il continuer à se f.... de nous? Il a rien d'autre à faire dans son pays que de  nous insulter? Mais m..., ça fait 40 ans qu'on doit s'excuser: c'est pas suffisant? Et je pense, malgré toute la sympathie que je peux avoir pour les Algériens, que le traité d'amitié n'est pas pour tout de suite.

Cependant, il faut voir le fait que la provocation à l'égard de la France lui permet de resserer les rangs en Algérie et de mettre tout le monde d'accord contre l'horrible colonisateur français. La violence qu'il utilise contre la France n'a d'égal que l'importance des dissenssions entre le pouvoir et les islamistes. D'ailleurs le président algérien évoque l'amitié "cannibale" de la France. Et le pire est que nos politiques ne vont probablement pas réagir, paralysés qu'ils sont d'être traités de "racistes".

Et au fait, Boutef, quand reviens-tu te faire soigner en France? Si on est si cannibale que cela, pourquoi viens-tu profiter de ce système? Est ce que ce n'est pas le propre du dernier des malotrus, et n'est ce pas la preuve d'une rare outrance, que d'insulter le pays dans lequel on vient se faire soigner? Enfin, je ne vois pas ce qu'on peut attendre d'un ancien du FLN qui a participé au terrorisme de la guerre d'Algérie.

Je suis désolé d'être violent dans la forme mais je suis réellement passablement énervé par ce personnage, d'autant qu'il fait prononcer ce discours le 8 Mai, jour symbole pour la France mais aussi pour quelqu'un d'autre de trés proche, qui se reconnaîtra certainement.....


Et vous, il ne vous gonfle pas?

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Relations internationales

Repost0
Commenter cet article

BlogBrailleur 10/05/2006 11:17

ce nabot n'a que l'importance que l'on veut bien lui accorder. Il a les mains rouges du sang des massacres d'Oran, entre autres.Je ne comprends pas que nous restions passifs sans créer par exemple un collectif pour la mise en accusation de cet assassin pour crimes contre l'humanité.

Polydamas 10/05/2006 13:42

Je suis sur que ça rajouterait de l'eau à son moulin car ll nous accuserait de néo-colonialisme........Et puis, il serait difficile de le traduire devant une juridiction compétente

Olivier 09/05/2006 22:45

Je me permets de vous conseiller la lecture, édifiante, dela brochure publiée en 1985 du CNC (Cercle National des Combattants) intitulée "Torture? vous aves dit Torture?", consacrée en images (accrochez-vous!) aux crimes horribles du FLN.
Fils de pieds-noirs, je sais par mes parents ce dont ils sont capables.
Français secouez-vous. Et foutez-nous Bouteflika dehors avec un bon coup de rangers au cul.

Polydamas 10/05/2006 03:18

Merci de la recommandation, je ne connaissais pas ce livre. L'un des trés bons bouquins que je connaisse sur la période est un livre collectif, intitulé "Le livre blanc de l'armée en Algérie". Je n'ai pas les éditions sous la main mais il doit certainement s'agir de l'Age d'Homme.

koz 08/05/2006 23:51

LU : http://fr.news.yahoo.com/08052006/5/nouvelle-charge-de-bouteflika-contre-la-france-coloniale.html ?La première fois, au Val de Grâce, faudra pas le rater ;-)Gonfler, gonfler, je ne sais pas. En tout cas, une envie irrépressible et peu charitable de lui en coller une, ça, oui.

Polydamas 09/05/2006 06:17

Je sais que ce n'est pas trés charitable mais un proverbe militaire affirme: "Val de Grace, coup de grâce...." ;-)Bon j'ai écris cet article sous le coup de l'émotion, ne m'en veuillez pas...

Ruquier, tu peux trembler 08/05/2006 20:16

Nul doute que De Villier va le bouter(flika) hors de France.

Polydamas 08/05/2006 20:32

Ani, je t'ai reconnu.......;-)Et puis on ne dit pas "de Villiers" mais "Villiers" tout court, sauf pour les particules "du" et "d'". Ainsi si, on doit dire "d'Aubert" et pas "Aubert" tout court, pour le politique du même nom....