Bush et l'administration sous un nouveau jour

Publié le 8 Mai 2006


                                                                                                          (Photo du NY Times)

Pour ceux qui n'auraient pas regardé Arrêt sur Images (ASI pour les intimes), vous avez raté une explication de l'affaire Clearstream par Denis Robert, le journaliste à l'origine de toute l'affaire, mais vous avez surtout raté une vidéo de Georges Bush qui sort de la normale.

En effet, le 30 Avril dernier avait lieu le dîner des correspondants de la Maison Blanche. A cette occasion, Georges Bush a convié un imitateur, qui lui ressemble étrangement, à le parodier à ses côtés. Bush a donc relancé les formules et pléonasmes qui avaient fait son succés et en a crée d'autres par la même occasion. C'est vraiment rigolo, tout le monde en prend pour son grade, lui le premier.

En fin de soirée, c'est au tour de Stephen Colbert, animateur satirique, de déclamer un texte mi-figue, mi-raisin envers Bush. Bien qu'irrévérencieuse, j'ai trouvé cette intervention trés amusante. Je ne souscris pas au mouvement politique, à mon sens excessif, qu'il a suscité: un site s'est crée, alimenté probablement par les démocrates, pour le remercier d'avoir prononcé ce texte.

Pour les anglophones, la parodie de Bush est visible ici.
Le discours de Stephen Colbert est disponible, dans son intégralité, ici.
Et pour ceux qui ne comprennent rien à l'anglais, vous avez une petite semaine pour télécharger l'émission, grâce à ce lien, ou la visionner ici, sur le site de l'émission.


[Edit]: Je viens de trouver, la retranscription en anglais, du discours de Colbert, et celui du sketche de Bush et de son imitateur. Il semblerait que ce soit une tradition américaine, commencée par Coolidge en 1924 à ce même diner. Alors que le président parle, l'usage veut que l'imitateur traduit ce que pense vraiment le président. A quand la même chose en France? Oui mais là, on peut rêver....

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Humour

Repost 0
Commenter cet article