Mort d'un rebelle

Publié le 30 Avril 2006

Cet article pour saluer la disparition de l'un de nos grands penseurs. Pourfendeurs de la pensée unique et de la médiocrité, Jean-François Revel est décédé aujourd'hui d'un arrêt cardiaque.

Athé, libéral, pamphlétaire et philosophe, Jean-François Revel fut tout cela à la fois. Même si j'étais loin de partager tous ses points de vue (notamment sur St Exupéry qu'il trouvait parfaitement insipide), j'appréciais sa capacité à remettre en cause les poncifs et préjugés. Dernièrement on l'avait vu remettre en cause l'anti-américanisme régnant en France. Pour en savoir un peu plus, son site présente ses oeuvres et une interview est à lire ici, réalisée par le Point, dont il était l'un des chroniqueurs réguliers.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

Authueil 01/05/2006 10:38

Rebelle. C'est un peu fort. Revel était un des piliers du système médiatique, commentateur régulier dans nombre de magazines (moins ces dernières années). Et on retrouve rarement d'authentiques rebelles à l'académie française.
Par contre, il avait le courage de ne pas s'aligner sur le conformisme mou et gauchiste du milieu de la presse nationale. Il assumait ses opinions et pour cela, il mérite le respect, même si effectivement, on pouvait ne pas être d'accord avec lui tellement ses positions pouvaient être tranchées. Il était quand même journaliste et pamphlétaire dans l'âme.

Polydamas 01/05/2006 13:22

Le terme est effectivement un peu fort, mais fait référence à son anti-conformisme qui en faisait l'un des plus brillants penseurs de droite.