Voyage au Vietnam

Publié le 26 Avril 2006

Le Vietnam est un pays fantastique avec des paysages variés, et une histoire trés riche, tant dans un passé récent (pas besoin que je vous explique) que dans un passé plus lointain, les bisbilles avec le grand voisin du Nord, la Chine, ayant toujours émaillé les siècles.

De la métropole grouillante de Saïgon, 7 millions d'habitants, à la ville impériale d'Hue, en passant par la capitale, Hanoï, 3 millions d'habitants, à l'architecture coloniale, les villes et les monuments sont légion. La multitude des paysages ne peuvent se résumer en quelques lignes, entre les jungles sauvages, la montagne du Nord, avec Sapa, station touristique crée par les Français, les coraux au large de Nha Trang, les dunes de Mui Ne et last but not least, la baie d'Halong.

Il est amusant de constater, chose que l'on pourrait d'ailleurs rapprocher avec les Chinois, que le système communiste n'empêche nullement les Vietnamiens d'être parmis les plus grands commerciaux de la planète. Il m'a semblé également que c'était l'un des pays les plus machistes, les femmes, reconnaissables à leur chapeau conique, effectuant généralement les travaux les plus diffiçiles. Il est évident qu'elles sont chargées des travaux les plus durs, ce qui ne les empêche pas de porter durant toute la journée des caches-poussières, qui leur permettent d'éviter de bronzer. Et oui, la logique est la même que les élégantes à la cour de Versailles. Plus la peau est blanche, mieux c'est.

J'ai été étonné également par la ferveur catholique au Vietnam. Cela doit être l'un des héritages les plus prégnants des Français. Lors des dimanches des Rameaux et de Pâques, j?ai vu des églises bondées qui pourraient faire pâlir d'envie bien des curés en Europe.

Hanoï est la ville que j'ai le plus apprécié, son architecture, notamment dans le Vieux Quartier, se rapprochant étrangement des maisons du Sud de la France, conférant à la capitale un côté décalé, entre l'architecture française et le mode de vie asiatique dans lequel chacun vit dans la rue. Cependant, il ne faut pas s'y tromper. J'ai pour ma part, rencontré trés peu de Vietnamiens parlant français. La présence française, n'en déplaise aux nostalgiques à plus ou moins totalement disparu.

Je vous invite à regarder les quelques photos que j'ai selectionné sur le Vietnam.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Voyage

Repost 0
Commenter cet article

jaco 27/04/2006 15:06

Coucou Jb..
Sympa tes peripeties....j ai trop envie de faire un tour au vietnam...et tes photos ne sont que motivantes..!!!
d un point de vue purement esthetique j ajouterai que le meilleur moyen de ne pas avoir de rides est d eviter le soleil...mesdemoiselles europeennes..a vos chapeaux..!!!
++
Jaco

Polydamas 28/04/2006 07:13

Salut Jaco,J'imagine que tu as déjà de quoi faire en Inde. Il est clair que le Vietnam est un pays qu'il faut voir, que l'on soit intéressé ou non par l'Indochine françaiseA plusPolydamas