Un peu de distance...

Publié le 20 Septembre 2008

undefined

Vu sur les Indégivrables...

undefined

Et pour ceux qui veulent rire de tout ce bazar, c'est par là.


Rédigé par Polydamas

Publié dans #Humour

Repost0
Commenter cet article

Chris-Tian Vidal 04/10/2008 18:08

Quand je vois que vous mettez la bourse à côté du Christ...

Polydamas 04/10/2008 18:28


Comme si ça allait vous choquer, arrêtez votre char...

Vous n'êtes pas choqué par les peintures insultantes de Gilberti, mais moi vous êtes choqué ? Vous êtes une petite nature ?


Chris-Tian Vidal 04/10/2008 18:01

Cher lecteur du blog de mon ami GILIBERTI : cet article est fort humoristique et il met de la légerté dans l'athmosphère. Giliberti est un être d'une extrême douceur et je comprends mal votre énérvement face à lui, alors qu'il présente l'une de ces oeuvres. Pour moi, le Pape, ce n'est rien d'autre que du fric gaspillé. J'invite tous les dévotes et les dévots à relire VOLTAIRE. Et j'en dirai autant des autres religions : ISLAM, JUDAISME qui pourrissent toutes la planète TERRE. B16, comme sont prédécesseur traitent de problèmes qu'ils ne connaissent pas. L'argent : voilà une idole. Il y a de nos jours, de nouveau Dieux : l'argent, le sexe, le pétrole. Bon, tout cela pour vous dire que je suis déiste, que je me fous de B16 comme d'une guigne et que ce qui me fascine en lui, c'est la manière comment il parvient à fanatiser les gens sur la place ST PIERRE à Rome, au point que certains écraseraient leur voisin, pourtant de la même obédience. Ce n'est pas très chrétien, tout ça. ca n'a pas beaucoup changé depuis VOLTAIRE, non ? si ce n'est que depuis, ils ont tué Dieu, n'est-ce pas NIETZSCHE ? Quant à GILIBERTI, i; fait son travail d'artiste. Je pense que vous vous attaquez à un être d'une profonde générosité et d'une grande humanité. La générosité, ça ne vous rappelle rien. Je tenais à vous saluer. @ plus. Chris-Tian.

Polydamas 04/10/2008 18:06


Comme d'habitude, M. Gilberti ne voit pas la violence qu'il y a à parodier le catholicisme, qu'il ne s'étonne pas qu'on lui adresse des propos de la même teneur. On ne peut pas se foutre de ce que
les gens vénèrent et s'étonner qu'ils le prennent mal, faut assumer à un moment ou à un autre, c'est aussi con que ça.

Mais manifestement, M. Gilberti n'en a pas les moyens. C'est pas grave, ça arrive, mais alors qu'ils s'abstiennent de ses jugements à l'emporte-pièce, de ses oeuvres insultant des milliers de
personnes, etc. Quant à Voltaire, manifestement, vous n'avez pas lu ses textes antisémites, d'une violence inouïe. Si c'est ça que vous nous incitez à suivre, croyez bien que je ne vous suivrai pas
sur cette pente.


camille 22/09/2008 10:45

Ah, si les journalistes de France Info expliquaient comme ça, je serais bien plus douée dans la finance ;-)merci pour ce petit éclat de rire.