Image du jour

Publié le 7 Avril 2008

undefined

Je ne sais pas ce qui est le plus pitoyable entre:
- la flamme, nouveau symbole sacré intouchable, nouvel archétype de ce néo-paganisme que sont les Jeux. Bientôt la seule religion acceptée dans l'espace public sera celle des Jeux Olympiques.
- le ridicule achevé des athlétes français avec leur petit badge "Pour un monde meilleur" ( même les chinois sont d'accord...) avec notamment, Diagana, qui embrasse la flamme, ou la puissance intellectuelle de Douillet
- cette course autour de Paris qui tourne au pugilat, à la baston générale, sans oublier ce bus dans lequel s'est réfugiée la flamme à maintes reprises (j'espère qu'ils ont pu respirer, là-dedans).
- la mobilisation fantastique des forces de l'ordre au-delà de tout ce qui est préparé pour n'importe quel chef d'état ou réunion internationale.
- l'obligation de se réjouir du passage de cette foutue flamme, de faire la fête, mentalité on ne peut plus typique de l'Homo Festivus
- l'atermoiement des défenseurs des droits de l'homme voulant absolument empêcher le passage de la flamme, alors que dans le même temps, tous leurs vêtements et produits de consommation viennent de Chine. Mais qu'importe, on a fait son petit geste citoyen et civique devant la face du monde, l'ego est satisfait, on est citoyen.
- la pancarte à l'Hotel de Ville où il est affiché que Paris défend les droits de l'homme partout dans le monde. On se demande bien comment, avec des lachers de ballons, peut-être ?
- la référence sans fin au Tibet, alors que les tibétains n'ont rien de doux agneaux sans défense, et que bien d'autres minorités en Chine sont persécutées
- les chinois ayant mobilisé des touristes commis d'office (avec drapeaux rouges sur les Champs-Elysées, s'il vous plait) pour applaudir au passage de la flamme. Mais non, ils ne sont pas du tout téléguidés, qu'allez-vous donc imaginer.
- les membres du CIO qui auraient pu penser à ce remue-ménage auparavant. Un direct Athènes-Pékin pour la flamme aurait probablement été préférable.
- Samsung qui a inondé les avenues de commerciaux, tout d'argent vêtus, pour vendre leur camelote.
- les journaleux, toujours prêts à se repaitre de ces images...
- l'image honteuse donnée de la France, pays où il ne se passe rien sans matraques et képis, où les banlieues s'enflamment, où les jeunes défilent et décident des lois, où la moindre manif prend le pas sur le pouvoir en place, où rien ne peut se régler sans camions de CRS.
- last but not least, les retournements de veste du gouvernement, avec Rama Yade en guest-star.

Surtout n'hésitez pas à me signaler si j'ai omis quelqu'un, je m'en voudrais, dans un si beau tableau, d'oublier qui que ce soit...

Merci à Desmond pour la photo.

PS: Mention spéciale à l'organisation dirigée d'une main de maitre par les chinois, et leurs policiers d'élite, habillés en schtroumpfs, qui ont fait comme si ils étaient chez eux. Gageons que si l'administration française s'en était chargée, les choses se seraient certainement mieux passées, on connait son talent pour gérer les manifs...
 
 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

Anakin 09/04/2008 21:07

oui en fait je crois que tu as oublie quelque chose qui devrait te choquer autant que moi : c'est la main mise des officiels chinois sur le cortege... je n'ai toujours pas compris au nom de quoi on pouvait attribuer une quelconque autorite a des flics chinois (ils auraient ete russes ca aurait ete pareil) en civils et un quelconque pouvoir sur la securite et le trajet dans paris (qui selon le figaro nous a coute la modeste somme de 400 000 euros)... perso ca me troue le cul, passe moi l'expression, surtout qu;il nes'agit pas de la securite d;une personne et encor emoins d'un representant politique...

Polydamas 09/04/2008 21:40


Tout à fait, je le rajoute, effectivement, c'est ce qu'il y a de plus choquant, ils se comportaient comme en pays conquis, donnant les consignes. Mais ça, ça éclate surtout à la vidéo, et moi,
jusqu'à aujourd'hui, je n'en avais pas vu...


Dang 09/04/2008 19:13

@Polydamas : moi non plus je ne crois pas que le boudhisme mène au salut tel que nous l'entendons, mais force est quand même de constater que les tibétains n'ont pas connu la révélation et qu'on ne peut leur en faire grief. D'autre part je trouve leur approche du monde plus sympathique, pour dire le moins, que celle des capitalo-communistes athées chinois. Je ne sais pas qui compare la violence des moines tibétains et celle des catholiques, en tout cas ce n'est pas moi car c'est absurde. Il n'en reste pas moins que si les tibétains ont fait preuve de violence c'est qu'ils sont à bout, un peu comme les hongrois en 1957 ou les tchèques en 1968. La colonisation sino-communiste y est pour quelque chose il me semble.J'avoue mal connaître le boudhisme mais je ne pense pas qu'il porte en son sein l'idée de violence. Est-ce que je me trompe? La modération du Dalaï-Lama me donnerait plutôt raison à première vue.

desmond 09/04/2008 18:35

Ah le sagoin, même pas demandé d'autorisation, et en plus il me nomme!

Polydamas 09/04/2008 19:09


Ça y est, vous êtes une star.... :-)

Mais je ne suis pas d'accord, je vous avais prévenu...


Catoneo 09/04/2008 18:16

Vous dites : "Surtout n'hésitez pas à me signaler si j'ai omis quelqu'un, je m'en
voudrais, dans un si beau tableau, d'oublier qui que ce soit..."La sportive en fauteuil roulant tenant la torche et agressée par des cons !

Dang 09/04/2008 17:16

@Polydamas  : je vois dans ta réponse les deux points de divergence habituels entre toi et moi. Lorsque tu dis qu'il ne faut pas exagérer quand j'affirme que les tibétains sont le peuple le plus spirituel de la planète, je sais bien que pour toi seuls les catholiques peuvent prétendre à ce titre. J'ai répété mille fois ici et ailleurs que pour moi "il y a plusieurs demeures dans la maison du Père". Tu sais bien que je touve que le christianisme a  atteint un degré de perfection que les autres religions dont j'ai connaissance (il y en a sur lesquelles je ne sais pas grand-chose) peuvent difficilement  lui disputer, et tu sais que je crois qu'à l'intérieur du christianisme le catholicisme, à égalité sans doute avec l'orthodoxie (de laquelle il n'aurait jamais dû être séparé) occupe une place privilégiée. Mes positions sont donc claires et je ne fais pas de relativisme. Mais je pense que d'autres religions que la mienne peuvent parfaitement rapprocher leurs adeptes du Seigneur et les mener au Bien et à l'épanouissement. Et ceci d'autant plus que certains n'ont pas eu la chance de connaître la Révélation. C'est le cas des tibétains dont je te rappelle qu'ils passent plusieurs heures par jour en prières et en méditation. C'est bien cela que la Chine veut supprimer. Dernier détail sur ce sujet : lorsque l'actuel Dalaï-Lama a quitté le Tibet en 1959, la moitié des habitants étaient des moines. Si ce n'est pas le signe d'une grande spiritualité qu'est-ce que c'est? Et cela ne te choque pas outre mesure de voir des boîtes de nuit s'ouvrir dans un pays pareil, à côté de bars à hôtesses et autres lupanars? C'est un peu comme si on ouvrait un karaoké au Mont Athos, une boîte louche à Sergei Possad (Zagorsk), un spectacle de drag queens à Paray-le-Monial ou un strip-tease non-stop sur la Via Della Concillazione. On oublie aussi que lors de la révolution culturelle on obligeait les moines tibétains à prendre femme (si possible femme chinoise), comme en France pendant la révolution.Le deuxième point de divergence entre toi et moi est sous-jacent lorsque tu parles des deals économiques habituels. Je me méfie du capitalisme sauvage que je trouve souvent immoral et contraire à l'Evangile. Toi tu entends l'utiliser, contrairement à ce qu'ont toujours écrit tous les penseurs de ta famille politique d'origine. Ne me fais surtout pas dire que je condamne le capitalisme, je condamne le capitalisme sans foi ni loi. Celui des chinois est la parfaite illustration du capitalisme dévoyé au service non pas de l'homme et de son émancipation mais de quelques privilégiés.

Polydamas 09/04/2008 17:56


Plusieurs demeures dans la maison du Père ? Autant je suis d'accord avec cette formule appliquée aux catholiques, autant ça me semble difficile à concilier avec le bouddhisme qui implique une toute
autre vision des choses. Alors, ok pour dire qu'il y a une spiritualité remarquable, mais de là à dire qu'elle représente une voie de salut, je n'irais pas jusque là.

En outre, si je suis d'accord avec toi pour parler des aspects destructeurs du capitalisme imposé par les chinois (pas de problèmes, sur ce point, je suis d'accord  :-) ) , je ne manquerai pas
de te rappeler que les moines tibetains ont été autrement plus violents que les catholiques par le passé. Ils sont et demeurent des
guerriers.

En outre, j'ai un peu l'impression qu'on confond cordialement, moines tibétains et tibétains eux-même. Qui n'ont pas forcèment les mêmes buts et les mêmes aspirations.