Les catholiques doivent s'exprimer

Publié le 17 Janvier 2008

Déclaration de Brice Hortefeux, qui vient soutenir le point de vue affiché par Sarkozy lors de son discours au Latran.

Sur le site de la Croix, via le Salon Beige, on peut donc lire ceci :
"Oui, je cherche l'implication, je demande, j'attends l'implication de l'Eglise de France sur les sujets de société", a dit M. Hortefeux pour qui "l'Eglise de France doit être une grande voix, et si elle ne l'est pas, cette voix peut être prise par d'autres".

"Je souhaite qu'elle soit présente, présente naturellement dans l'expression, présente dans les quartiers, présente dans les prisons, présente dans le Tiers Monde, parce qu'elle a une mission à remplir, que je respecte"
Même si je suis heureux de voir la parole des catholiques reconnue à sa juste valeur, il faudrait aussi veiller à ne pas écouter l'Eglise que lorsque ça arrange tout le monde, comme par exemple sur le problème du logement ou des clandestins. Ça pourrait être également une bonne idée de prendre son avis en compte sur les sujets véritablement importants.

Au lieu de réclamer à cors et à cris qu'elle intervienne, qu'elle prenne la parole, le gouvernement ferait mieux d'écouter ce qu'elle a déjà dit et n'a cessé de répéter par le passé.

Comme le message que va envoyer une certaine manifestation, dès ce week-end, manifestation à laquelle tous mes lecteurs sont cordialement conviés...
 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Religion

Repost 0
Commenter cet article

Dang 19/01/2008 13:30

@Olivier : les évêques français se sont exprimés à de multiples reprises sur la question de l'immigration, le façon dont sont traités les immigrés et les droits de migrants. Leur dernière intervention a été publiée à l'issue de  l'assemblée générale des évêques de France à Lourdes à l'automne dernier.

Olivier 18/01/2008 19:22

Excusez-moi mais, même si je n'ai aucun problème à reconnaître qu'il n'y a rien de plus important que le meurtre de plus de 200 000 innocents par an, il me semble que l'immigration clandestine, c'est un problème véritablement important. Pour les déséquilibres économiques, budgétaires, sécuritaires, démographiques, qu'elle implique, mais aussi pour la détresse qu'elle provoque chez les clandestins eux-mêmes, très souvent exploités (la majorité des clandestins travaillent... sans protection aucune, bien sûr) dans des conditions inhumaines par des patrons indélicats. Quelques centaines de milliers de personnes exploitées (je n'oublie certes pas qu'elles sont en infraction - mais enfin elles font surtout tout pour gagner leur pain et celui de leur famille) dans notre pays, ce n'est tout de même pas rien !(Les évêques français disent-ils tout ce qu'il faut dire sur la question, c'en est une autre...)

Polydamas 18/01/2008 20:07

Je trouve que l'immigration est certes un problème important, mais pas un problème aussi important que le vivant, les enjeux autour de la définition de l'humain, qui touchent à des points autrement plus fondamentaux que . Et, point non négligeable, c'est un problème qui fait partie intégrante du corpus médiatique, ce qui n'est pas le cas de l'IVG.