Nisand justifie l'infanticide

Publié le 3 Novembre 2007

Ce n'est pas vraiment une nouvelle, mais Israel Nisand, bien connu des milieux pro-vie,  s'est permis de tenir les propos suivants, à propos de l'affaire Courjault:

"Un déni de grossesse se termine souvent par une IVG. Mais, quand ça finit mal, on l'assimile à un infanticide, se désole Israël Nisand, gynécologue au CHU de Strasbourg, expert auprès des tribunaux et coauteur de 9 mois et cætera (Fayard). Or s'il n'y a pas de bébé dans la tête, il n'y en a pas non plus dans le ventre. Une mère infanticide a plutôt besoin d'un bon divan de psychanalyste."

Pas besoin d'être expert pour voir quelles sont les conséquences de ces propos. A ce rythme, si la mère n'en veut pas, l'enfant, même né, et bel et bien autonome, n'existe pas, et mérite la mort. Par ces propos extrêmes, Nisand a au moins le mérite d'aller au bout de sa logique mortelle.

Via Tipota, qui est loin d'être pro-life, je tiens à le préciser...

 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Pro-vie

Repost 0
Commenter cet article

le chafouin 09/11/2007 11:19

Euh.. Polydamas, as-tu la source de ces propos?

Polydamas 09/11/2007 11:27

Ouioui, c'est le second lien sur les Courjault, c'est à la fin de l'article du Monde. Il s'exprime dans le cadre de cette affaire.

le chafouin 09/11/2007 11:16

Il justifie même le meurtre, en fait... Si j'ai envie de tuer mon voisin, s'il n'est plus dans ma tête il n'existe plus et je peux le tuer!

effigy 03/11/2007 20:42

combien c'est vrai, je viens de voir une pub qui dit : enfant dans le bain, on ne s'eloigne pas, pour "eviter" les accidents domestiques. dans quel monde vivons nous pour avoir besoin de tels conseils ?

Polydamas 03/11/2007 21:12

Ben justement, dans un monde kantien, où ce qui importe est la seule chose que vous ayez en tête. Le reste n'existe pas ou presque.

phiconvers 03/11/2007 20:33

Dans le même ordre d'idées, le projet-roi :http://fr.news.yahoo.com/afp/20071103/tfr-france-justice-societe-reproduction-f56f567_1.html