L'art contemporain ? Une imposture.

Publié le 14 Octobre 2007

Via l'agrégateur de billets Coup d'Etat, je tombe sur cette lettre de Picasso:

 

“Dans l’art, le peuple ne cherche plus consolation et exaltation, mais les raffinés, les riches, les oisifs, les distillateurs de quintessence cherchent le nouveau, l’étrange, l’extravagant, le scandaleux. Et moi-même, depuis le cubisme et au-delà, j’ai contenté ces maîtres et ces critiques avec toutes les bizarreries changeantes qui me sont passées par la tête, et moins ils me comprenaient, et plus ils m’admiraient.

A force de m’amuser à tous ces jeux, à toutes ces fariboles, à tous ces casse-tête, rébus et arabesques, je suis devenu célèbre, et très rapidement. Et la célébrité pour un peintre signifie ventes, gains, fortune, richesse. Et aujourd’hui, comme vous le savez, je suis célèbre, je suis riche.

Mais quand je suis seul à seul avec moi-même, je n’ai pas le courage de me considérer comme un artiste dans le sens grand et antique du mot.

Ce furent de grands peintres que Giotto, Le Titien, Rembrandt et Goya : je suis seulement un amuseur public qui a compris son temps et a épuisé le mieux qu’il a pu l’imbécillité, la vanité, la cupidité de ses contemporains. C’est une amère confession que la mienne, plus douloureuse qu’elle ne semble. Mais elle a le mérite d’être sincère.”

(Pablo Picasso, lettre à Giovanni Papini, publiée en 1952.

Et bien, si le plus célèbre représentant de l'art contemporain l'affirme haut et fort, c'est qu'il doit bien y avoir un fond de vérité.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Argumentaires

Repost0
Commenter cet article

Anastasie 19/10/2007 23:29

Pour les amateurs d'art contemporain ,ne pas manquer la FIAC ,à Paris, bien sûr, en ce moment ....Attention, c'est cher ....mais, comme tout ce qui est  r... ,non, beau, est cher .....

Thaïs 19/10/2007 14:22

grâce à ces échanges j'ai connu Hopper et Rouault et sans aimer tout, j'ai été très receptive à certaines toiles.Et j'ai trouvé l'échange mentionné plus haut sur le FC très intéressant.Merci

Pierre G. 17/10/2007 17:41

Au temps pour moi ! Je ne lis pas souvent les commentaires, seulement les articles.Je ne connais pas Hopper. Je vais donc me faire une joie de le découvrir.Quant à moi, j'ai retrouvé la discussion qui a opposé Terspichore et Petit Garçon  : http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=330443 Ce message est le premier, mais tous les posts de Terpischore sont intéressants, surtout qu'elle cite Fabrice Hadjadj... Avec une telle référence, je m'incline !Amitiés.

Polydamas 17/10/2007 17:51

Oui, je l'ai lu cet après midi, cet échange. Mais j'avoue que je n'aime pas Rouault, c'est trop peu figuratif pour moi. Quant à Hopper,

Stephane 17/10/2007 16:01

Merci pour cette citation !

Pierre G. 16/10/2007 18:19

Une fois n'est pas coutume, je te recommande, cher Polydamas, d'aller regarder sur le Forum catholique les interventions d'une certaine Terpsichore. Elle a intitulé ses messages "Quelques considérations sur l'art".Je suis presque à 100% d'accord avec elle. Comme elle le dit en substance, si l'art contemporain consiste à déposer une chiure de mouette sur une toile, il n'est même plus question d'art.Mais il peut être autre chose. Et il faut oser partir à la découverte...Pierre G. (amoureux d'un certain art contemporain)

Polydamas 17/10/2007 15:34

Attends, j'ai dis plus haut que Hopper m'intéressait et que Dali me passionnait, je ne rejette pas TOUT l'art contemporain. Mais on est également en droit de penser que travailler dans le sens de Léonard de Vinci apporte plus et est plus intéressant, que travailler dans le sens de Picasso.Quant à cet autre chose, en effet, cela peut toucher d'autres domaines, le cinema, etc...