Ça devait arriver.

Publié le 27 Août 2007

Sans commentaires.

Un avortement thérapeutique qui a abouti par erreur à l'élimination d'un foetus sain au lieu de supprimer son jumeau atteint du syndrome de Down, a relancé le débat sur le droit à l'avortement en Italie, ses opposants voyant dans cette affaire un cas d'eugénisme. "Le moment est venu de revoir la loi sur l'avortement" de 1978, a estimé dans le quotidien Corriere della Sera d'aujourd'hui la sénatrice catholique de gauche et proche du Vatican, Paola Binetti, à propos de cette intervention sur une femme de 38 ans enceinte de jumeaux, dans un hôpital de Milan.

Au cours de cet avortement thérapeutique permis par la loi de 1978, les chirurgiens ont éliminé le foetus sain, expliquant leur erreur par le fait que les deux foetus auraient changé de position entre l'examen et l'intervention qui a eu lieu en juin, mais n'a été connue que ce week-end.


Merci au Salon Beige.

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article

Pierre G. 27/08/2007 17:24

Ils ont "expliqué leur erreur"... ?Et leur crime ? Parviendront-ils à le justifier ? Qu'il soit atteint d'une maladie ou non, c'est un être humain sans défense qui est tué. Le crime monstrueux reste le même. On joue avec la vie... Je ne vois pas ce qui "devait arriver" : qu'on ait tué un être à la place d'un autre ?Si ce n'est que ça, je ne vois pas pourquoi il faut en faire du fromage.