Au revoir, ASI !

Publié le 19 Juin 2007

Ça y est, cette fois, c'est bel et bien terminé, Arrêt sur Images, c'est fini. Le directeur de l'émission, Daniel Schneidermann, qu'il m'était arrivé d'épingler par le passé, vient d'être proprement débarqué par la direction de France 5. Déjà, l'année dernière, des rumeurs avaient suggéré que l'émission ne serait pas reconduite. L'émission remplissait parfaitement l'une des missions dévolues à France 5 selon lesquelles "les programmes contribuent à l'éducation à l'audiovisuel et aux médias". D'ailleurs même Acrimed, qui ne cessait pas d'éreinter Schneidermann, par le passé, prend désormais sa défense.

Bien sûr, on pouvait s'interroger sur la légitimité d'un Schneidermann pour se poser en bonne conscience du PAF tous les dimanches matin (qui crispait jusqu'à certains reporters de France 5). Certes, Judith Bernard avait des accents de bobo parisienne, de pasionaria, de pétroleuse, qui en agaçaient plus d'un, moi y compris. Certes, David Abiker n'était pas non plus exempt de tous reproches, mais globalement l'émission formait un ensemble cohérent que j'avais plaisir à retrouver chaque semaine.

On regrettera également les yeux bleux cristallins d'une Ioulia Kapustina, les analyses neuro-scientifiques, plus ou moins tirées par les cheveux, de Sébastien Bollaert, les interventions impertinentes de Chloé, la forumancière. L'année dernière, la version du net était disponible sans montage ce qui laissait souvent apparaitre de croustillants moments de télévision. L'envers du décor y était montré à nu, pour notre plus grand plaisir.

Or ce rôle est nécessaire et vital. Qu'il y ait une émission à peu près indépendante qui s'interroge sur ce qu'il nous est donné à voir à la télévision est un impératif. Ce n'était d'ailleurs pas que cela. Cette saison, une émission sur les origines des inspirations de Walt Disney, basée sur une exposition parisienne, m'avait émerveillé.

Alors oui, le plateau avait certainement besoin d'un coup de jeune, les rubriques d'un petit lifting. Oui, le dernier numéro fut à la limite de l'indécence, s'interrogeant sur les émissions de décryptage à l'étranger, et s'attardant sur les risques de censure de la part des pouvoirs en place,  allusion évidente à la situation présente d'ASI. Oui, ces dernières semaines, la défense de Schneidermann fut un peu limite, et ces derniers propos quasi-injurieux, mais tout de même, il s'agissait d'une émission qui fonctionnait bien, et dont les parti-pris n'étaient pas aussi évidents que dans d'autres programmes. ASI a été une émission qui a jeté les premières pierres d'une éducation à l'image pour tous, et rien que pour cela, on peut ici l'en remercier..

Toute la question est désormais de savoir si elle sera remplacée, et si oui, comment ? Pour les premiers échos qu'on en a, ce n'est guère encourageant. Que l'on change les personnes, je peux tout à fait le comprendre, mais la disparition du concept pour le remplacer par un énième talk-show serait des plus dommageables. Mais bon, les chaines ne sont plus à une outrance près...

Ce qui importe vraiment est que ce concept perdure. Où qu'il soit. C'est maintenant que Schneidermann doit faire preuve d'innovation afin de rebondir. Ne prédisait-il pas le grand Big Bang des médias ? C'est le moment de le mettre en oeuvre et d'y participer, Daniel. Internet, et les chaines de la TNT n'offrent-ils pas des possibilités jamais vues ?

A toi de jouer, et d'utiliser toutes ces ressources à bon escient.
  

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Médias

Repost 0
Commenter cet article

Anastasie 04/09/2007 11:51

Et à Polydamas,bien sûr,!

Anastasie 04/09/2007 11:50

Bravo à "dessinateur de presse" et à "le conservateur " !

Thaïs 22/06/2007 12:00

Merci de m'avoir fait découvrir cette émission il n'y a pas longtemps. Même si je l'ai  trouvé inégale c'était quand même interessant.J'ai vu dimanche qu'à la place, il y a un documentaire sur les 17 humanitaires qui ont été assassinés l'été dernier au Sri Lanka mais on en a à peine entendu parler, car c'était des autochtones et non des expatriés...

le conservateur 20/06/2007 22:00

mauvaise nouvelle pour la diversité d'opinion et l'esprit critique à la télé ... et pourtant Dieu sait que je suis toujours en sacré désaccord avec Schneidermann tel qu'il apparait sur le bigbangblog. Il tenait là une émission sacrément utile et souvent assez objective. cette éviction mérite qu'on en apprenne plus. peut être la victime s'exprimera-t-elle sur son blog un jour ou l'autre ? 

Polydamas 20/06/2007 23:25

Je vous recommande d'aller voir sur son site, il n'en peut plus de valider les centaines de commentaires qui arrivent....Et il y a une différence entre ce qu'un journaliste affirme personnellement sur son blog, et l'émission qu'il dirige.

dessinateur de presse 20/06/2007 16:38

Peut être qu'un blog par nature plus libre qu'une émission de TV arriverait à relever le défi de reprendre ce créneau...

Polydamas 20/06/2007 20:20

C'est vrai, cela existe déjà. Le problème est qu'à part de manière fortuite, aucun blog ne fait de décryptage systématique des médias de façon à peu près indépendante... En outre, je ne suis pas sûr qu'un blogueur sera accueilli partout comme un journaliste peut l'être ...