Bel exemple !

Publié le 12 Mai 2007

 

 

Place de la Concorde au milieu de peoples rances qui trémolisaient leur joie grande, il avait l’air décidément bien jeune, porté au faîte par une très très vieille France.

 

 

Celle qui se lève tôt, certes, mais pour aller pisser, avant de recoucher son arthrose dans des transats à télécommande.

 

 

Voilà ce que n'hésite pas à affirmer ici Judith Bernard, dont je suis un lecteur régulier. Professeur de littérature, chroniqueuse à Arrêt sur Images, cette diplômée de Normale Sup, toute contente de sa formule, vient tranquillement d'insulter les plus respectables de nos compatriotes, nos anciens. 

Si c'est dans la défaite et la déception que l'on discerne sans fard les caractères des êtres humains, alors, il faut avouer que cette gauche est détestable. Et, dans le même temps, elle a l'outrecuidance de se parer des vertus de la jeunesse outragée, la jeunesse travailleuse et familiale.

On pourrait lui répondre qu'elle ne détient absolument pas le monopole de la jeunesse, comme la gauche ne détient pas le monopole du coeur, qu'au niveau familial, avec un bébé, elle n'est clairement pas la plus à plaindre (c'est loin d'être une famille nombreuse), que les chiffres sur lesquels elle a basé son article sont discutés (les études se contredisent )

Effectivement, les peoples de Sarko ne sont pas son atout le plus manifeste. So what ? Le suffrage universel a parlé, chacun d'entre nous se doit de le respecter. Mais je suis sûr qu'elle ne manifestera pas son désaccord aux propos fleuris qu'on a pu entendre à Tolbiac, du type :

 

On est bien d'accord pour dire que la démocratie qui amène ce genre de catastrophe, on chie dessus !

 

On pouvait s'attendre, de la part d'un professeur de littérature en ZEP, à un comportement différent. Elle nous avait habitué à mieux. Mais ne vous inquiétez, elle ne manipule pas ses élèves, elle est parfaitement indépendante, et ne les influence aucunement. J'avoue, à lire sa tirade, que des doutes m'assaillent.

Une fois de plus, la gauche ne fait que montrer toute l'étendue du mépris dont elle est capable, et qui a tant été sa marque de fabrique.

Sauf que là, c'est une de ses plus brillantes représentantes qui s'y collent.

Une chroniqueuse du service public.

Une prof de l'enseignement public.

Payée par nos impôts.

Pour insulter les électeurs de Sarko.

A gerber.

 

Rédigé par Polydamas

Publié dans #Médias

Repost 0
Commenter cet article

EcranBleu 17/05/2007 21:20

Et ça vous surprend ? Franchement, si vous vous attardez sur les insultes des gôchistes qui sont tolérants du moment que vous pensez comme eux, vous n'avez pas fini.La gôche puante française actuelle finira dans les chiottes de l'Histoire. Il ne restera bientôt plus qu'à tirer la chasse.

Polydamas 17/05/2007 21:23

C'est que Judith Bernard n'est pas tout à fait la gauchiste de base. Elle est autrement plus cultivé et intelligente que ses congenères. C'est en cela que c'est étonnant.Il est clair en tout cas que je ne pleurerais pas leur disparition...

amelichan 14/05/2007 10:41

que veux tu....tout ca montre bien ce que je pense depuis longtemps... :

on a beau vivre dans une démocratie, les vrais démocrates ne représentent pas plus de 5% de la population...

les tentations fascistes sont tellement faciles...c'est sur qu'il est plus facile de forcer les autres à etre de son avis, que d'accepter un avis différent du sien.

Entre les abrutis qui admirent "la france qui se lève tot" ( le truc le plus débile et demago que j'ai pu entendre dans ma courte vie:) et les petits bourgeois qui cassent des vitrines à bastille.....je me dis qu'on est vraiment un peuple pathétique... :)

faut vraiment que je pense à me casser moi sérieusement.. :)

Polydamas 14/05/2007 20:42

On va dire que ce sont les êtres humains qui sont pathétiques... ;-)

Thaïs 14/05/2007 09:33

Merci pour l'info. Bonne journée

Thaïs 13/05/2007 15:40

Grâce à vous (ou à cause de vous) nous avons décalé notre repas dominical pour regarder arrêt sur Image et nous n'avons pas été déçus.A part Miller que j'ai du mal à supporter, j'ai trouvé les intervenants interessants.Je ne connaissais pas Judith Bernard avant le billet de Koz. Je ne peux encore la juger, je ne la connais pas encore assez mais il est vrai que son style d'écriture léger, badin et  bien enveloppé, elle ne l'a pas mis au service d'un contenu pertinent. Il est mëme à c....Quant à sa prestation d'aujourd'hui, je me disais au début que l'on n'avait peut-être mal compris le degré de lecture qu'il fallait avoir de son article et été un peu sévère avec elle, mais à la chute j'ai compris.Quant au contexte qu'elle décrit, chacun gère sa famille comme il  l'entend, je ne commenterais pas là-dessus. Qu'elle n'ait qu'un enfant , on ne peut lui reprocher, chacun fait ce qu'il peut ou veut dans ce domaine là.Ce que j'espère seulement c'est qu'à l'avenir je découvrirais son talent caché (autre que celui du style d'écriture).Merci de nous avoir fait découvrir cette émission. Il est vrai que l'on regarde très rarement la TV. Et mon mari a flashé sur la belle Iona (un prénom comme cela) et il est vrai ses yeux sont magnifiques !Quant à moi je vais aller recoucher (non mon arthrose) mais mes petits os dans un transat (sans télécommande) au soleil pour lire...M...., alors je vieillis... 

Polydamas 13/05/2007 17:05

Pour ne pas décaler votre déjeuner, je vous recommanderais de copier-coller ce lien dans un logiciel de téléchargement de type Flashget. Cela vous permettra de le télécharger (sa taille est d'environ une centaine de Mo) et de la regarder quand bon vous semble, une semaine, un mois, un an après. Pour ma part, je conserve les meilleures émissions.Dans le lien que je vous ai donné, pour l'actualiser d'une semaine à l'autre, il suffit de modifier la date du jour de l'émission, donc dimanche prochain, il faudra changer la date la fin du lien de  20070513.wmv en 20070520.wmv. et ainsi de suite, pour les mois et les années suivantes.J'éspère que  j'ai été assez clair, cela vous évitera de la regarder le dimanche midi, qui n'est effectivement pas le meilleur horaire qui soit, pour la visionner, à la place sur votre ordinateur.Sinon, l'émission en elle-même est assez bonne, Bernard étant ouvertement partisane, elle a au moins le mérite de ne pas se planquer. Miller est rarement invité. Cependant, je trouve que cette émission est riche d'enseignements médiatiques, comme elle l'a prouvé avec JF Kahn, Sarkozy, ou même une superbe émission sur Disney.Et vous savez beaucoup d'internautes sont des amoureux secrets de Ioulia Kapustina, journaliste russe de son état, cette brune aux yeux bleus à croquer... ;-)

dang 12/05/2007 12:44

Je rêve ou quoi? Tu as bien écrit "une professeure de littérature". Vraiment tout f... le camp, même chez Polydamas.Je n'avais jamais entendu parler de Mlle Bernard (car je suppose qu'elle n'est pas mariée, ce serait trop bourge). Grâce à toi et à ton post chez Koz, je l'ai découverte. J'ai surtout trouvé qu'elle avait du talent. Dommage qu'il soit mis au service de la pire des réactions, celle d'une gauche on ne peut pas plus archaïque. Ils sont jeunes ces gens-là et les électeurs de Sarko sont des vioques, d'accord. Mais Judith et ses amis savent-ils qu'en fait ils sont des vieux déguisés en jeunes? Les arguments qu'ils défendent ne sont pas ceux d'une jeunesse moderne, ils devraient s'en apercevoir. L'enthousiasme n'est plus dans leur camp.

Polydamas 12/05/2007 13:02

C'est bon, mes plus humbles excuses, je change l'orthographe tout de suite.Personne ne conteste qu'elle a du talent, cela fait longtemps que je la regarde et que je la lis, elle en a indéniablement.